Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Du 6 au 25 septembre 2017
Vernissage mercredi 6 septembre 2017 à 13h

Faculté d’Éducation (site de Nîmes), 62 rue Vincent Faïta, Nîmes

 

Maxcasa capture le geste inutile

Le photographe Maxcasa signe une exposition itinérante née de la rencontre entre danse et photographie, à la poursuite du « geste inutile »… A découvrir dès le 6 septembre à la Faculté d’Éducation – site de Nîmes.

Ils sont cinq, costumes cintrés noirs et blancs. Quelques mots puis tout s’emballe… Une course à bout de souffle. Les gestes s’enchaînent sans relâche, les lieux sont traversés, parcourus, épuisés par les danseurs. Visages marqués par l’effort, leurs corps se croisent, se saisissent, s’enlacent ou se repoussent. Les cœurs s’emballent. Les visages perlent sous la tension. Les costumes se détachent, se perdent en chemin…

En quête du geste inutile

L’œil affuté de Maxcasa saisit les corps mis en mouvement par le chorégraphe Leonardo Montecchia (Cie de la Mentira). Ce chorégraphe inclassable, qui aime traquer nos gestes quotidiens, a passé plusieurs mois en résidence à l’Université de Montpellier en 2015 et 2016. Immergés dans cette « cité au cœur de la cité » avec ses 45 000 étudiants et ses 4 500 personnels, Leonardo et ses interprètes ont vécu parmi ses habitants, traquant cette rareté : le « geste inutile ».

Le photographe Maxcasa nous rend aujourd’hui en images fixes l’œuvre mouvementée du chorégraphe. « Tout est offert, mais il faudra le saisir, dit-il. Si tu cours moins vite que les danseurs, aucune chance de trouver ta place. Trop vite, ils auront disparu derrière une porte dérobée. Sans prévenir, ils créent un espace de danse entre deux escaliers ou deux murs ».

« Histoires en lumière »

Photographe professionnel basé à Montpellier, spécialiste du reportage, Maxcasa pratique aussi le portrait, l’architecture, le spectacle vivant, le studio et la vidéo. « Je raconte des histoires en lumière au service des personnes que je photographie. Je pose sur elles un regard subjectif et bienveillant, fidèle de la confiance qu’elles me témoignent. Répondre à un sourire par une image, rechercher sans cesse le point de vérité d’une scène, faire surgir les lignes d’une composition, se laisser bouleverser par un regard. Traverser des moments sublimes, des rencontres formidables, des situations improbables, pour ne rien oublier et profiter de tout ce qui nous est donné à voir pour mieux l’offrir en retour ».

In-Utile. Un parcours chorégraphique, photographies de Maxcasa

Exposition itinérante au sein de l’UM, de septembre 2017 au printemps 2018 :

  • du 26 sept au 28 oct au LIRMM ;
  • du 30 octobre au 24 nov en STAPS (hall stade Veyrassi) ;
  • du 27 nov au 21 décembre à la BU Richter.