Recherche

Déformation crânienne : pratiquée par les Incas, elle est aussi coutume universelle

Barbarie, torture, sauvagerie, telles sont les premiers mots qui viennent à l’esprit lorsque les déformations crâniennes sont évoquées. En 1931, l’anthropologue anglais J. Dingwall a cette réflexion : « Il est probable que cette curieuse coutume, pourtant généralisée, de déformer artificiellement le crâne est la moins comprise de toutes les mutilations ethniques qui ont été transmises depuis la lointaine antiquité ».

2017-09-29T08:07:05+00:00 20 mars 2017|, , |

Quand les bactéries prennent le contrôle

Et si les bactéries qu’héberge notre intestin agissaient sur notre cerveau ? Dans le cadre de la Semaine du cerveau*, l’UM vous invite à une conférence autour de ces hôtes discrets qui semblent avoir tant d’influence sur notre santé et notre comportement.

2017-06-26T14:18:14+00:00 3 mars 2017|, |

Le cerveau sous toutes ses coutures

2 au 21 mars : une (très) grosse semaine pour faire le tour du cerveau, cette planète encore mal explorée. De nombreux événements à Montpellier, Nîmes, Frontignan et Sète, ludiques, pédagogiques, passionnants. Et gratuits.

2017-06-23T12:18:41+00:00 3 mars 2017|, , |

Des emballages qui ne polluent pas, ça existe !

La fonction première de l’emballage alimentaire est de protéger, transporter et stocker ces denrées périssables que sont nos aliments. Un rôle essentiel mais malheureusement de plus en plus négligé au profit d’innovations dans le domaine de l’esthétique, de la facilité d’utilisation, voire du « gadget » amusant.

2017-09-29T08:13:07+00:00 14 février 2017|, , , |

A web ouvert

Outil vital de notre quotidien, internet reste largement inaccessible aux malvoyants. Pour faire tomber les frontières, Yoann Bonavero fait appel à l’intelligence artificielle. Aider les personnes malvoyantes à accéder à Internet : c’est l’objet de la thèse de Yoann Bonavero, soutenue en novembre 2015. 

2017-09-28T09:05:28+00:00 8 décembre 2016|, , , |

Des hydrologues sur le toit du monde

C’est le Graal des alpinistes, mais c’est aussi un terrain de recherche hors normes pour les hydrologues : la chaîne himalayenne constitue en effet un réservoir d’eau majeur qui alimente de grands bassins fluviaux très peuplés, comme le Gange ou l’Indus.

2017-06-23T12:58:35+00:00 6 décembre 2016|, , |