L’UM fait dialoguer religion et république

Comment concilier pratique religieuse et vie en société, convictions intimes et respect des lois républicaines ? A l’heure où le débat public et l’actualité soulèvent davantage d’interrogations qu’ils n’apportent de réponses, le diplôme universitaire Religions et société démocratique a justement pour but de combler les lacunes des étudiants sur les principes qui régissent les rapports entre l’État français et les religions : laïcité, séparation de l’état…

Comme le résume le professeur Gérard Gonzalez responsable du DU

il s’agit d’expliquer que la France est un pays dans lequel on bénéficie d’une liberté religieuse très étendue qui implique des droits mais aussi un certain nombre de devoirs et de limites…

Lancé l’an dernier, ce diplôme de l’Université de Montpellier délivré par la Faculté de Droit et science politique est ouvert aux cadres religieux tout en conservant un principe de mixité puisque les étudiants côtoient à la fois diacres, imams, aumôniers et acteurs associatifs.

Un diplôme entièrement gratuit

Ce DU a été initié par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et le Ministère de l’intérieur, au titre des fonctions de ministre des cultes du Ministre de l’intérieur. L’inscription est donc gratuite pour tous les étudiants grâce à une subvention versée par le Ministère de l’intérieur à l’université. Une dizaine de DU similaires ont été créés sur le territoire national. « Le ministère de l’intérieur souhaite mettre en place un maillage du territoire en ouvrant des DU consacrés à cette thématique » détaille le professeur Gérard Gonzalez, responsable du DU.

Tous fonctionnent sur le même modèle : partant d’une base d’enseignements généraux sur les valeurs de la république, la formation balaie les grands courants religieux, du christianisme au judaïsme en passant par le bouddhisme et l’Islam. Elle les éclaire par le biais de l’histoire, du droit ou de la sociologie.

2017-06-23T14:28:16+00:00 19 novembre 2015|, , , |