Histoire

Déformation crânienne : pratiquée par les Incas, elle est aussi coutume universelle

Barbarie, torture, sauvagerie, telles sont les premiers mots qui viennent à l’esprit lorsque les déformations crâniennes sont évoquées. En 1931, l’anthropologue anglais J. Dingwall a cette réflexion : « Il est probable que cette curieuse coutume, pourtant généralisée, de déformer artificiellement le crâne est la moins comprise de toutes les mutilations ethniques qui ont été transmises depuis la lointaine antiquité ».

2017-09-29T08:07:05+00:00 20 mars 2017|, , |