Partir à l’étranger

Et si vous faisiez une partie de vos études à l’étranger ?

Effectuer un séjour d’études à l’international est une expérience stimulante et enrichissante. Les avantages sont multiples : apprendre une langue, découvrir une autre culture ou encore faire des rencontres inoubliables. Partir seul ou effectuer un programme d’échange, quelle que soit la façon dont vous souhaitez vivre cette expérience l’Université de Montpellier vous accompagne dans toutes vos démarches.

Effectuer une mobilité individuelle (hors programme d’échanges)

Vous voulez poursuivre vos études à l’étranger, mais vous n’avez pas trouvé le programme d’échange qui vous convient. Vous pouvez alors envisager d’effectuer une mobilité individuelle à l’international.

Dans ce cas, contactez l’université de votre choix à l’avance pour connaître les modalités et le montant des frais d’inscription. Partir à titre individuel ne vous permet pas de bénéficier des bourses de l’Université de Montpellier.

Il est important de prendre contact avec l’ambassade du pays concerné en France pour l’obtention d’un visa d’études (mobilité hors Europe) ainsi qu’avec votre centre de sécurité sociale pour votre couverture maladie.

Renseignez-vous sur la reconnaissance des diplômes étrangers, si à la fin de votre parcours international vous envisagez de revenir en France. En savoir +

Partir en programme d’échange (mobilité études)

Vous souhaitez partir étudier à l’international dans le cadre d’un programme d’échange. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • En Europe avec le programme Erasmus + ;
  • A l’international avec le programme Erasmus Mundus ;
  • A l’international avec les accords de partenariat interuniversitaires ;
  • Au Québec avec la BCI ;
  • Dans l’une des 3 villes jumelles du programme « Bourses de mobilité de la ville de Montpellier ».

En savoir +

Partir en stage

Vous envisagez de partir en stage à l’international ?

Trois possibilités s’offrent à vous :

  • Les stages du Ministères des Affaires Étrangères et du Développement International (MAEDI) ;
  • Les stages dans le cadre du programme ERASMUS+ ;
  • Les stages à l’étranger hors programmes de mobilité.

En savoir +

Devenir assistant de français à l’étranger

Le CIEP (Centre international des Études Pédagogiques) propose à des jeunes étudiants de l’Université de Montpellier d’intervenir auprès des professeurs de langue française à l’étranger (écoles primaires, collèges, lycées, universités) et de les assister auprès de leurs élèves.

Pour participer à ce programme, vous devez :

  • avoir entre 20 et 30 ans ;
  • avoir validé au moins votre première année d’études (L1) ;
  • avoir une bonne connaissance de la langue du pays d’accueil.

Cette mobilité est rémunérée de 500 à 1100 €, selon les pays et dure en moyenne 8 mois.

Environ 1900 postes d’assistant de français sont proposés dans 21 pays :   Allemagne, Autriche, Suisse alémanique, États-Unis, Canada, République d’Irlande, Australie, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Chine, Taïwan, Argentine, Colombie, Équateur, Mexique, Pérou, Venezuela, Espagne, Italie, Pays-Bas, Portugal.

Pour connaître les modalités d’inscription et les calendriers de différentes destinations, vous pouvez :

Avec quels financements ?

Effectuer un séjour d‘études à l’étranger exige un investissement personnel et financier de la part des étudiants qui souhaitent donner une dimension internationale à leur cursus universitaire. Pour soutenir le projet d’étude ou de stage à l’étranger, différentes bourses et aides sont mises en place :

  • Allocation Erasmus+ ;
  • Allocation Erasmus-Mundus ;
  • Aide financière de la Région Languedoc-Roussillon ;
    • Aide à la mobilité internationale du Ministère de l’Éducation National et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MENESR) réservée aux boursiers sur critères sociaux ;
  • Bourses Rotary International.

ATTENTION – Pour les financements Erasmus + études et stage, l’aide à la mobilité MENESR et la bourse de la Région LR – les dossiers complétés doivent être retournés au Bureau des Relations Internationales (BRI) de votre composante.

Afin de connaitre la date limite de dépôt de ces dossiers, merci de prendre contact avec votre BRI.

Ces bourses nécessitant une importante gestion administrative (comme le contrôle des attestations de présence et de fin de séjour), les délais de versement sont souvent longs et ne peuvent être garantis pendant le séjour.

Les financements ne sont pas tous cumulables.

En savoir + sur ces financements

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépot de cookie d'analyse du traffic nous permettant d'améliorer nos services à l'aide des statistiques de consultation. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close