Arnaques, crimes et informatique

L’Université de Montpellier affirme son expertise dans la cybersécurité, thématique qui est au cœur d’un DU de la Faculté de Droit et Science politique.

Un DU unique en son genre

C’est un secteur qui affiche une croissance de 10% par an, un développement à la hauteur des enjeux liés à ce nouveau type de criminalité qui coûterait chaque année 400 milliards d’euros dans le monde. Pionnière dans le domaine de la formation et de la recherche sur un sujet qualifié d’« enjeu de souveraineté nationale » par le Ministère de la défense, l’UM se démarque en proposant un DU unique en son genre : le diplôme universitaire « Cybercriminalité : droit, sécurité de l’information et informatique légale ». Le diplôme, soutenu par l’Ecole Nationale de la Magistrature et de grandes entreprises vise à former les étudiants, les professionnels du droit, les responsables des systèmes d’information et les enquêteurs  à ce thème émergent en passe de devenir incontournable. « Grâce à son savoir-faire dans le domaine des sciences criminelles et de la propriété intellectuelle, l’UM fait partie des premiers partenaires académiques en Europe dans les domaines de la cyber-sécurité et la lutte contre la cybercriminalité  » explique Adel Jomni, expert auprès du Conseil de l’Europe et responsable de ces projets à l’Université de Montpellier.

Une expertise reconnue

Cette expertise a permis à l’université d’accueillir régulièrement enquêteurs spécialisés et magistrats pour des séminaires de formation. Signataire depuis 2009 d’une convention avec Europol, l’Université de Montpellier est membre du réseau 2CENTRE. Ce réseau piloté par l’Union européenne associe universités, industriels (Thalès, Microsoft) et forces de l’ordre.
Son objectif est double : mener des projets de recherche pour le développement de nouveaux outils  d’investigation et de défense d’une part, améliorer la formation des forces de l’ordre et la diffusion des bonnes pratiques en entreprises d’autre part.

L’UM est également partie prenante du projet CAMINO (Comprehensive Approach to cyber roadMap coordINation and develOpment) dans lequel s’est inscrit le colloque des 8 et 9 avril. Il a regroupé 10 acteurs européens issus de 8 pays qui se sont intéressés aux différentes méthodes d’amélioration de la résilience face à la cybercriminalité et au cyber-terrorisme. En appui sur l’expérience et les connaissances d’un ensemble de  « supporting members » à travers l’Europe et l’Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada), de nouveaux axes de recherche et des approches d’évaluation des résultats ont émergés.

En savoir plus sur le DU Cybercriminalité : droit, sécurité de l’information et informatique légale

 

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépot de cookie d'analyse du traffic nous permettant d'améliorer nos services à l'aide des statistiques de consultation. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close