Inventer demain

Ils sont lauréats de Chercheur(se)s d’avenir, un programme cofinancé par la Région Languedoc-Roussillon et des fonds européens FEDER. L’idée de cet appel à projets : soutenir les travaux de jeunes scientifiques talentueux qui travaillent à dessiner le monde de demain.

Profil-type des candidats ? Des chercheurs de moins de 40 ans, porteurs d’un projet scientifique à fort potentiel. Parmi les 26 lauréats retenus cette année, 12 chercheurs de l’université de Montpellier, qui recevront une aide de 70 000 à 100 000 euros pour la poursuite de leurs travaux.

  • Hélène Angellier-Coussy, IATE – Ingénierie des agropolymères et Technologies Emergentes
    « Développement de biocomposites issus d’agro-résidus ligno-cellulosiques régionaux pour la substitution des plastiques d’origine fossile »
  • Sébastien Balme, Institut Européen des Membrane
    « Détection de biomarqueurs par nanopore comme outil de diagnostic précoce »
  • Cédric Champollion, Géosciences Montpellier
    « Utilisation de la gravimétrie et de la sismologie pour comprendre les karsts »
  • Céline Cosseau, Laboratoire IHPE (Interactions Hôtes-Pathogènes-Environnements)
    « TRANSGIGAS – Acquisition de résistances TRANS-générationnelles chez l’huître creuse Crassostrea GIGAS : implication de la composante épigénétique »
  • Carole Delenne, HydroSciences Montpellier
    « Fusion de données pour la cartographie de réseaux enterrés : cas du réseau d’assainissement »
  • Sophie Monge, Institut Charles Gerhardt de Montpellier
    « Eco-procédé à base de copolymères pour la dépollution des effluents industriels »
  • Sébastien Richeter, Institut Charles Gerhardt Montpellier
    « Valorisation de la Chlorophylle A extraite de la Spiruline pour la synthèse de nouveaux agents théranostiques »
  • Sara Salinas, UFR pharmacie
    « Réservoirs neuronaux du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) : marqueurs et ciblage moléculaire »
  • Benoîte de Saporta, Institut de Mathématiques et de Modélisation de Montpellier
    « Processus markoviens déterministes par morceaux pour la modélisation de la dynamique des populations de cellules »
  • Magali Taulan-Cadars, Laboratoire de génétique de maladies rares
    « De la compréhension des mécanismes de régulation du gène CFTR à une thérapeutique ciblée »
  • Aurore Vicet, Institut d’Electronique et des Systèmes de Montpellier
    « Capteur laser Infrarouge Résonnant Capacitif »
  • Ludovic Maillard, l’Institut des Biomolécules Max Mousseron (IBMM)
    « GlycoFold : Glyco-vecteurs pour l’adressage endolysosomal de la pepstatine pour le traitement du cancer de la prostate »

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépot de cookie d'analyse du traffic nous permettant d'améliorer nos services à l'aide des statistiques de consultation. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close