L’étudiant de la semaine // Laure LECACHEUX

Laure LECACHEUX
27 ans
Originaire de : Albi dans le Tarn
Montpelliéraine depuis 23 ans
En dernière année de Master AgroSciences à la Faculté des sciences de Montpellier

« Je savais que ça risquait d’être difficile par moment, déposer son enfant à l’école, partir étudier la journée, aller chercher son enfant, la cuisine, les devoirs, la douche, une histoire, replonger dans ses cours… »

1. Tu te présentes en quelques mots ?

Je m’appelle Laure Lecacheux, j’ai 27 ans et je suis originaire d’Albi dans le Tarn. Je suis actuellement étudiante à la Faculté des sciences de Montpellier mais aussi maman d’une petite fille, Camille !

Je suis arrivée très jeune sur Montpellier, à l’âge de 4 ans. La vie a fait que je suis souvent partie de Montpellier mais j’y suis toujours revenue. C’est une ville qui m’est chère.

2. Tes passions ? Tes loisirs ?

Comme passions, j’aime tout ce qui est art créatif, dessin, peinture, bricolage, retaper de vieux meubles.

Comme loisirs, les soirées entre amis, les week-ends en famille, les sorties et partir en vadrouille, les séries, principalement américaines, Game Of Throne, Vikings, The Walking Dead et bien d’autres encore. Et les jeux vidéos, principalement les mmo & mmorpg. (Massively Multiplayer Online Role Player Game)

3. Tes études ?

Je suis actuellement en dernière année de Master à la Faculté des Sciences, j’ai décidé d’orienter ma formation vers la bio-ingénierie alimentaire et de l’environnement, dans laquelle nous sommes formés aux biotechnologies au service de la traçabilité des organismes et des produits, à la sécurité et à la qualité alimentaire, la lutte contre les fraudes, génie des procédés au service de l’entreprise et de sa compétitivité. Ce master est celui des agrosciences spécialité sciences & procédés des agroressources pour l’agroalimentaire et l’environnement.

4. Tu es aussi maman. Peux-tu nous raconter ton choix de reprise d’études ? Ta façon de gérer ces différents rôles ?

Je suis devenue maman à l’âge de 20 ans. Et j’ai décidé de consacrer un an à ma fille. Une fois sortie des bancs de la faculté pour les couches, la vaisselle, un compte en banque presque toujours à sec et la CAF comme seul revenu, je peux vous dire que je me suis posé les bonnes questions. J’ai pris conscience qu’il était de mon devoir, en tant que maman, de tout faire pour donner à ma fille les moyens de s’en sortir dans la vie. Je ne me voyais pas caissière, je ne dénigre pas ce genre de travail, mais il est vrai que pour un épanouissement intellectuel il y a plus stimulant.

Avant de reprendre mes études je savais que ça risquait d’être difficile par moment, déposer son enfant à l’école, partir étudier la journée, aller chercher son enfant, la cuisine, les devoirs, la douche, une histoire, replonger dans ses cours, travailler jusqu’à pas d’heure pour avancer et réussir ses exams.

Je ne cache pas que ça a été presque 6 années de ma vie qui ont été très mouvementées, mais vous n’imaginez pas la satisfaction personnelle que je peux ressentir lorsque je rentre à la maison le soir, que ma petite fille de 6 ans me regarde avec tout le bonheur du monde dans les yeux et que je suis à deux doigts de finir mes études. C’est un défi qui en vaut la peine.

5. Ta journée type ?

Faire un bisou et un câlin à ma fille avant de la déposer à l’école, retrouver la vie d’étudiante en allant en cours, rire avec les ami(e)s , refaire le monde autour d’un coca zéro à la cafèt et repartir chez moi les batteries rechargées à bloc avec ma puce.

6. Ton lieu préféré à l’université ?

Mon lieu préféré à l’université c’est un banc qui se trouve entre les bâtiments 2 et 3 (sur le campus Triolet), il est calme et très peu de passage, j’aime me retrouver avec des amies pour discuter de tout et de rien.

7. Ton lieu préféré à Montpellier ?

Mon lieu préféré c’est dans le quartier Richter de Montpellier, c’est sur les bords du lez. On peut s’asseoir en hauteur sur la grande pente et voir les bars et cafés qui sont de l’autre côté de la route, vous les connaissez très certainement, l’Australian Café, l’Hipopotamus et d’autres encore. Le soir, toutes les lumières se reflètent dans l’eau et rendent cet endroit magique à mon goût.

etudiant_montpellier

Appel à témoins

Si toi aussi tu souhaites participer à notre présentation des étudiants de l’Université de Montpellier, écris-nous.

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépot de cookie d'analyse du traffic nous permettant d'améliorer nos services à l'aide des statistiques de consultation. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close