L’étudiant de la semaine // Thomas RIGAL

Thomas RIGAL
24 ans
Originaire de : Béziers
Montpelliérain depuis 7 ans
En Master 2 Droit des Affaires et Fiscalité – DJCE

Passions ? Loisirs ?

Fan de sport depuis toujours, et particulièrement de rugby, je jongle entre mes études et cette passion. Si j’apprécie également voyager vers l’étranger, j’avoue que me défouler de temps en temps sur le terrain ou ailleurs est indispensable à mon équilibre.

Ton projet ?

Je suis actuellement en Master 2 Droit des Affaires et fiscalité – DJCE à la faculté de droit de Montpellier. J’ai effectué au préalable un Master 2 Droit Notarial pour l’année 2015-2016. A l’issue de cette année,  j’effectuerais mon stage de 2 ans en étude notariale spécialisée dans le droit des affaires afin de valider le Diplôme Supérieur du Notariat (DSN).

L’objectif est de concilier les matières du droit des affaires que j’affectionne, notamment la fiscalité et corporate avec le droit Notarial. A l’origine, le Notaire était le véritable scribe de la société. Peu à peu les avocats se sont appropriés le droit des affaires. L’objectif pour moi est bien entendu de progresser et de contribuer sur ce pan du droit notarial qu’est le droit des affaires afin de représenter au mieux la diversité des compétences de cette profession.

Thomas_Rigal

Tu as été Titulaire d’une Convention de Sportif de Haut Niveau de 2010 à 2013. Peux-tu nous dire pour quel sport ?

En effet, j’ai été sportif de haut niveau en Rugby pendant une grande partie de ma scolarité universitaire. Je suis passé par le Club de Béziers (ASBH) de 2005 à 2010 puis par le club de Montpellier (MHRC) de 2011 à 2013.

Comment as-tu réussi à gérer tes études et ton statut de sportif ?

L’articulation d’un parcours universitaire et sportif n’est pas évidente. La pratique d’un sport à haut niveau implique un investissement personnel qui souvent vient à l’encontre d’un parcours universitaire. Il est important de s’imposer un emploi du temps qui concilie au mieux les deux activités. Bien qu’il existe une convention nationale de sportif de haut niveau, je dois avouer que les facultés ne sont pas toutes équipées pour recevoir ces sportifs. On est loin d’un système à l’Américaine ! On est souvent seul, la question « d’un choix » entre un parcours universitaire OU un parcours sportif est permanente. La convention de sportif de Haut niveau à la faculté de droit de Montpellier est purement formelle.  Mon statut de sportif m’a joué quelques tours durant ma licence. Heureusement, la faculté de droit de Montpellier possède certains professeurs que je remercie aujourd’hui et qui m’ont énormément soutenu, ce qui m’a permis de continuer à progresser.

As-tu stoppé ta carrière de sportif pour le droit ?

Si la conciliation « sport et étude » est possible, elle devient plus difficile lorsque l’on vise des Masters qui n’acceptent des étudiants que sur dossier et sur sélection nationale. Je n’aurais pu rivaliser avec des étudiants investis à 100% pour obtenir le master de leur choix, ni contre un jeune sportif de haut niveau investi à 300% depuis des années pour devenir professionnel. J’ai donc fait un choix pour un parcours exclusivement universitaire en Master 1 qui s’est avéré payant. Si j’ai eu quelques fourmis dans les jambes pendant 1 an en amphi, aujourd’hui je ne regrette pas mon choix.

Une journée type, pour toi ?

Fac la journée ! Et Philipides ou salle de sport à la fin des cours, avant de retrouver quelques amis autour d’un verre.

Ton lieu préféré à l’Université ?

J’hésite entre la BU de Richter ou j’ai passé énormément de temps, ou ma salle de Master 2 à la faculté de droit ou j’ai passé, et continue de passer des moments inoubliables humainement parlant.

Ton lieu préféré à Montpellier ?

Incontestablement, le centre ville qui est ultra dynamique. Qu’on soit lundi ou dimanche, midi ou minuit, il y a tout le temps des gens dans la rue et c’est plaisant de voir que Montpellier est une ville qui appartient à la jeunesse.

Merci beaucoup Thomas de t’être prêté au jeu des questions, nous te souhaitons beaucoup de réussite pour cette année qui s’annonce éprouvante !

Appel à témoins

Si toi aussi tu souhaites participer à notre présentation des étudiants de l’Université de Montpellier, écris-nous.

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépot de cookie d'analyse du traffic nous permettant d'améliorer nos services à l'aide des statistiques de consultation. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close