Proxima b, une exoplanète rocheuse potentiellement habitable

Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil, possède une planète. Baptisée Proxima b, cette exoplanète rocheuse d’une taille comparable à la Terre et dont la température de surface est compatible avec la présence d’eau liquide pourrait bien être habitable… C’est la découverte majeure publiée le 25 août 2016 dans Nature, par une équipe internationale de chercheurs dont Julien Morin, du Laboratoire Univers et Particule de Montpellier (CNRS/Université de Montpellier).

C’est l’exoplanète la plus proche de nous jamais découverte : Proxima b tourne autour de Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil, à « seulement » 4,2 années-lumière. Une  découverte qui marque un tournant majeur dans la recherche : Proxima b pourrait bien être propice à la vie… :  L’exoplanète est en effet très probablement rocheuse, comme notre planète, et, elle se trouve à 7 millions de kilomètres de Proxima du Centaure, soit 20 fois plus près que la Terre ne l’est du Soleil. Trop proche ? Non, car. Proxima du Centaure, simple naine rouge, est bien moins brillante que le Soleil. Proxima b se situe donc bien dans la zone habitable et sa température pourrait autoriser la présence d’eau liquide à sa surface.

 Proxima b, petite jumelle de la planète Terre ? Plutôt une cousine éloignée si l’on en croit les travaux menés par les chercheurs. Deux équipes majoritairement françaises on en effet montré

que, bien qu’elle puisse éventuellement abriter la vie, , Proxima b ne peut pas pour autant être considérée comme une jumelle de la Terre. L’histoire de Proxima b et de son étoile a été radicalement différente de l’histoire de la Terre et du Soleil. La formation de Proxima b, son irradiation par Proxima du Centaure, les forces de marées qu’elle subit et qui affectent sa structure interne et sa rotation, n’ont pas d’équivalent dans l’histoire de notre planète.

Les détections de planètes rocheuses en orbite autour d’étoiles naines actives devraient se multiplier dans les années à venir avec la mise en service d’instruments dédiés tels que SPIRou. Ce spectropolarimètre proche-infrarouge international, développé par la France, sera mis en service en 2017 au Télescope Canada France Hawaii (TCFH) situé au sommet du volcan Mauna Kea à Hawaii. Le début d’une nouvelle ère dans l’exploration spatiale.

eso1629e (2)

Références

A terrestrial planet candidate in a temperate orbit around Proxima Centauri, par G. Anglada-Escudé et al., 25 août 2016, Nature.

Illustration : Cette vue d’artiste montre la planète Proxima b en orbite autour de la naine rouge Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Système Solaire. Le système d’étoiles double Alpha Centauri AB figure dans l’angle supérieur droit de l’image, entre la planète et l’étoile Proxima. Proxima b est dotée d’une masse légèrement supérieure à celle de la Terre et décrit une orbite autour de Proxima Centauri, au sein même de la zone d’habitabilité de cette étoile, de sorte que sa température de surface est compatible avec la présence d’eau liquide. Crédit : ESO/M. Kornmesser

 

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépot de cookie d'analyse du traffic nous permettant d'améliorer nos services à l'aide des statistiques de consultation. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close