Investissements d’avenir

Label-IALe programme Investissements d’Avenir, ce sont 35 milliards d’euros, dont 22 milliards d’euros destinés à l’enseignement supérieur et à la recherche pour renforcer la compétitivité française sur la scène mondiale. Sur ces 22 milliards d’euros, près de 18 milliards prennent la forme d’appels à projets compétitifs. L’Université de Montpellier est fortement impliquée dans ce programme à travers de nombreux projets dont elle est porteuse ou partenaire.

EquipEx

L’Université de Montpellier est impliquée dans 7 projets EquipEx dont 1(EXTRA) porté par l’établissement :

EXTRA

GEOSUD

ROBOTEX

RESIF-CORE

MIGA

Morphoscope 2

CRITEX

EXcellence CenTer on Antimonides

Dotation : 4,2 millions d’euros
Objectif :créer un centre de recherche de référence sur la photonique infra-rouge qui est considérée comme une technologie clé pour les futures applications dans les domaines des communications (multimédia), de l’énergie (cellules solaires), de l’imagerie (pour la santé, la sécurité, la défense, …), et des capteurs.
Les apports du projet
EXTRA permettra de développer de nouveaux composants optoélectroniques (émetteurs et détecteurs de lumière) opérant dans l’infra-rouge pour ces champs d’application.
Les partenaires UM : IES, CTM
En savoir +

GEOSUD

Dotation : 11,5 millions d’euros
Le projet GEOSUD porte sur l’acquisition et la mise à disposition d’une couverture satellitaire de l’ensemble du territoire français, avec une attention particulière apportée aux milieux urbains. Ce projet prévoit également la mise à disposition de capacités de calcul scientifique, pour traiter ces informations.
Les apports du projet
Le projet permettra la mise à disposition d’images de haute définition de la France et de logiciels d’analyse qui pourront être utilisés pour la gestion des territoires, la surveillance de l’environnement, la prévention des risques naturels (inondations, incendies)…
Les partenaires UM : LIRMM, HPC@LR, OSU-OREME,
En savoir +

ROBOTEX

Dotation : 10,5 millions d’euros
Le projet ROBOTEX propose la création d’un réseau national composé de 15 laboratoires structurant la robotique.
Les apports du projet
Trois grands domaines de la robotique ont des impacts concrets :

  • la robotique humanoïde qui va apporter des soutiens aux personnes à l’autonomie réduite;
  • la robotique médicale ;
  • les micros et nanorobotiques qui vont permettre des avancées considérables dans le domaine de la santé

Les partenaires UM : LIRMM
En savoir +

Réseau sismologique et géodésique français

Dotation : 9,3 millions d’euros
RESIF-CORE dote la France d’un nouveau système d’instrumentation pour l’observation des déformations terrestres lentes par la mise en place d’un réseau de capteurs.
Les apports du projet
RESIF-CORE apportera une meilleure connaissance de l’aléa sismique, et par conséquent des risques associés pour les personnes et les biens, sur le territoire métropolitain français.
Les partenaires UM : Géosciences Montpellier, OREME
En savoir +

Antenne gravitationnelle basée sur l’interférométrie atomique

Dotation : 9 millions d’euros
MIGA est un interferomètre pour l’observation du champ gravitationnel de la Terre. Il est constitué par la construction d’une infrastructure nouvelle permettant d’étudier les déformations de l’espace-temps et de la gravitation.
Les apports du projet
Les résultats de recherche trouveront des applications pour la surveillance de l’environnement améliorant les prédictions des aléas sismiques, l’anticipation sur leurs conséquences et les mesures à prendre dans le but de sauver des vies ou protéger des infrastructures critiques.
Les partenaires UM : Géosciences Montpellier
En savoir +

Imagerie et reconstruction multiéchelles de la morphogenèse

Dotation : 9 millions d’euros
MORPHOSCOPE est un projet d’infrastructure intégrant développements technologiques en imagerie microscopique, stockage et analyse algorithmique de données pour progresser dans la compréhension des processus biologiques et dans la prédiction de leurs comportements en fonction de variations génétiques ou environnementales.
Les apports du projet
Le projet va poser les fondements d’une médecine personnalisée et de la conception de thérapies intelligentes qui se traduiront par des diagnostics précoces plus fiables et par le développement de protocoles thérapeutiques plus efficaces, ce qui aura un impact majeur sur la santé des citoyens.
Les partenaires UM : CRBM

Parc national d’équipements innovants pour l’étude spatiale et temporelle de la Zone Critique des Bassins Versants

Dotation : 7 millions d’euros
Le projet CRITEX a pour objectif de décrire le fonctionnement hydrologique, hydrogéologique et géochimique des bassins versants sélectionnés et représentant des contextes variés (roches, sols, végétation, climat, activités humaines, etc.) afin de mieux comprendre les effets du changement climatique sur l’avenir de la planète.
Les apports du projet
CRITEX permettra de mieux comprendre comment les activités humaines et le changement climatique altèrent la qualité des eaux de surface et souterraines. Il contribuera par conséquent à une meilleure gestion de la ressource en eau dans des contextes variés. Les données acquises seront mises à la disposition du public.
Les partenaires UM : Hydrosciences Montpellier, Géosciences Montpellier
En savoir +

LabEx

La région Languedoc-Roussillon s’est placée parmi les meilleures avec 21 LabEx dont 5 portés par l’Université de Montpellier.

CeMEB

CheMISyst

Entreprendre

EpiGenMed

NuMEV

MAbImprove

IBC

Centre méditerranéen de l’environnement et de la biodiversité

Objectif : proposer des réponses aux problèmes d’environnement induits par l’érosion de la biodiversité et les changements planétaires sur les systèmes écologiques et les sociétés humaines.
Établissement porteur : Université de Montpellier
Partenaires : Université Paul-Valéry Montpellier, Sup’Agro, EPHE, CNRS, CIRAD, IRD, INRA
Coordinateur du projet : Philippe Jarne, Centre d’Écologie Fonctionnelle et Évolutive (CEFE)

En savoir +

Chimie des systèmes moléculaires et interfaciaux

Objectif : comprendre et utiliser des interactions chimiques sur le long terme à l’origine d’une organisation propre et d’une réactivité interfaciale pour un contrôle à plusieurs échelles de la morphologie et des fonctionnalités des systèmes moléculaires, des fluides complexes et des matériaux.
Établissement porteur : Université de Montpellier
Partenaires : CNRS, CEA, ENSCM, Ecole des Mines d’Alès, COMUE
Coordinateur du projet : Stéphane Pellet-Rostaing, Directeur de l’Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM)

Établissement ayant le mandat de gestion : Pôle chimie Balard

En savoir +

Entreprendre

Objectif : créer de la connaissance sur l’acte d’entreprendre au croisement du droit, de l’économie et de la gestion, améliorer la pérennité des nouvelles entreprises, construire des outils d’accompagnement intégrant les dimensions juridiques, économiques et gestionnaires.
Établissement porteur : Université de Montpellier
Partenaires : Université Paul-Valéry Montpellier, Sup’Agro
Coordinateur du projet : Karim Messeghem, Directeur de L’UFR Administration Économique et Sociale (AES)

En savoir +

EpiGenMed

Objectif : de la génétique et de l’épigénétique à la médecine moléculaire, construire de nouvelles stratégies thérapeutiques pour devenir ainsi un centre de référence mondial en sciences biomédicales.
Établissement porteur : Université de Montpellier
Partenaires : INSERM, CNRS, IRD
Coordinateur du projet : Giacomo Cavalli, Directeur de l’Institut de Génétique Humaine (IGH)

En savoir +

Solutions Numériques, Matérielles et Modélisation pour l’environnement et le vivant

Objectif : mise en résonance des sciences dures avec les sciences du vivant/environnement : émergence d’un pôle interdisciplinaire à visibilité internationale, amplifier la dynamique recherche-formation-transfert.
Établissement porteur : Université de Montpellier
Partenaires : CNRS, INRIA, INRA, Sup’Agro
Coordinateur du projet : Michel Robert, Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM)

En savoir +

Objectif : optimisation du développement des anticorps monoclonaux thérapeutiques : « de meilleurs anticorps, mieux développés et mieux utilisés »
Établissement porteur : PRES (Pôle régional d’enseignement supérieur) Centre Val de Loire Université
Partenaires : Université François Rabelais à Tours, Université de Montpellier, INSERM, CNRS, INRA, CHRU de Tours, Institut du Cancer Montpellier (ICM)
Coordinateur du projet : Professeur Hervé Watier, Université de Tours
Coordinateur-adjoint : Docteur André Pèlegrin, Institut de Recherche en Cancérologie de Montpellier
En savoir +

Institut de Biologie Computationnelle

Objectif : favoriser les échanges, le rapprochements et la formation des chercheurs en bioinformatique à la fois au niveau local, national et international, afin de développer des méthodes et logiciels innovants pour analyser, intégrer et contextualiser les données biologiques à grande échelle en santé, agronomie et environnement.
Établissement porteur : Université de Montpellier
Partenaires : CNRS, CIRAD, INRIA, IRD, INRA, SupAgro, INSERM
Coordinateur du projet : Olivier Gascuel, LIRMM, CNRS
En savoir + : www.ibc-montpellier.fr

Infrastructures nationales en biologie et santé

ECellFrance

e-ReColNat

ECELLFRANCE est une plateforme nationale dédiée à la thérapie cellulaire basée sur l’utilisation de cellules souches adultes pour le traitement des maladies dégénératives.

ECELLFRANCE a pour objectif d’harmoniser et d’optimiser les différentes étapes nécessaires au développement des « cellules souches médicament » et de la médecine régénératrice.

ECELLFRANCE propose aux équipes académiques ou industrielles qui feront appel à l’infrastructure, d’optimiser leur programme de montage d’essai clinique dans le domaine des thérapies cellulaires en les accompagnant dans les différentes phases de leur projet : validation du projet, réalisation d’études précliniques, montage de dossiers réglementaires, production de CSM à usage clinique, mise en place d’essais cliniques de phase I et II avec suivi des patients.

Établissement porteur : Université de Montpellier
Partenaires : Université de Montpellier, CNRS, Inserm, Université Paul Sabatier Toulouse III, CHU Grenoble, EFS, CTSA
Coordinateur du projet : Christian Jorgensen
En savoir +

Le projet e-ReColNat vise à créer un outil de valorisation des collections naturalistes françaises de près 100 millions de spécimens accumulés depuis 350 ans. Sous-exploité, faute d’informatisation, ce patrimoine a un potentiel scientifique exceptionnel pour l’étude de l’origine et de l’évolution des êtres vivants et des écosystèmes, et la modélisation de leur réponse face aux changements globaux.

Pour répondre au défi scientifique et technologique que constitue l’informatisation de ces données, e-ReColNat met en œuvre des méthodes et techniques innovantes :

  • numérisation industrielle, permettant de créer en quelques années une base d’images des millions de spécimens ;
  • développement d’un portail collaboratif et des projets de « Science citoyenne » où des volontaires contribuent à renseigner des bases de données à partir de l’examen des images numérisées.

Au-delà de cet objectif scientifique, la plateforme e-ReColNat permettra aussi une valorisation pédagogique et culturelle de ce patrimoine avec la création d’un « Muséum virtuel » librement accessible au grand public.

Etablissement porteur : Museum National d’Histoire Naturelle
Partenaires : Université de Montpellier, Clermont Université, Université de Bourgogne, IRD, INRA, CNAM, GBIF France, Tela Botanica, Agoralogie, Cirad, CNRS
Coordinateur du projet : Marc Pignal
En savoir +

Institut Carnot

Institut Carnot Chimie Balard

L’institut Carnot Chimie Balard réunit 11 équipes de recherches autour de 3 thématiques : la chimie durable, l’énergie et la santé. Cette mise en réseau des compétences a vocation à répondre au mieux aux enjeux économiques et sociétaux à travers des partenariats avec des entreprises.

Le cœur de l’activité des équipes de recherche concerne l’élaboration maîtrisée, la caractérisation et l’étude du comportement de molécules et de matériaux de fonctions pour l’énergie, la «chimie verte», la préservation/valorisation des ressources, la protection de l’environnement et la santé.

L’institut Carnot Chimie Balard est fortement engagé dans la recherche partenariale auprès des entreprises françaises et étrangères. Il réalise chaque année plus de 85 contrats de recherche collaborative et une trentaine de contrats de recherche subventionnée en réponse à des besoins de PME et de grandes entreprises.

Tutelles : CNRS, ENSCM, Université de Montpellier
Réseau : L’institut Carnot Chimie Balard fait partie du réseau national des 34 instituts Carnot. Créer en 2006, ils ont pour objectif principal le développement de la recherche partenariale.
En savoir +

Filière industrielle stratégique

Kyomed

Issue du projet CR2i, Kyomed réunit des équipes spécialistes de la santé et des TIC pour rendre la médecine de demain personnalisée, prédictive, préventive et participative. Ces objectifs se concrétisent autour de 3 secteurs d’activité synergiques : biomarqueurs, e-santé et traitement de données.

  1. Grâce à sa plateforme biomarqueurs, Kyomed identifie et développe des marqueurs génomiques, protéiques ou lipidiques permettant de prédire, diagnostiquer et suivre diverses pathologies.
  2. Kyomed accompagne et accélère le développement de solutions de santé innovantes. L’entreprise évalue en Living Lab l’usage de ces solutions auprès des citoyens, patients et professionnels de santé, et apporte des expertises complémentaires (TIC, biotechnologies, design, réglementaire) dans une démarche de conception collaborative.
  3. Enfin, la plateforme informatique permet d’optimiser l’interopérabilité et analyser les données qu’elles soient moléculaires, biologiques, biochimiques, issues d’objets connectés

Établissement porteur : Entreprise privée SAS Kyomed
Partenaires : Université de Montpellier, Institut du Cancer de Montpellier (ICM), Altera Group, SAS Bioguild (Acobiom, Amylgen, ASA, CEISO, Histalim, I2A, Phylogen), Association CR2i en LR (Sanofi, CHRU Montpellier, CHU Nîmes, EFS, Ecole des Mines d’Alès, Institut Mines Télécom, Pôle de compétitivité Eurobiomed)
Coordinateur du projet : Daniel Laune
En savoir +

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépot de cookie d'analyse du traffic nous permettant d'améliorer nos services à l'aide des statistiques de consultation. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close