Ingénierie des Agropolymères et Technologies Émergentes (IATE)

Ingénierie des Agropolymères et Technologies Émergentes (IATE) 2017-11-27T10:48:14+00:00

Informations générales

Tutelles : Université de Montpellier, INRA, CIRAD, Montpellier SupAgro
Rattachement : Écoles doctorales GAIA et I2S
Label : UMR 1208
Disciplines : Physico-chimie, biotechnologie, agronomie, chimie verte, génie de procédés informatique
Site web : http://umr-iate.cirad.fr

Directeur de l’unité: Hugo de Vries

Composition :

Équipe 1 : Fractionnement des agroressources (Valérie Lulllien-Pellerin)
Équipe 2 : Structuration sous contraintes des agropolymères et réactivité des poudres (Marie-Hélène Morel)
Équipe 3 : Transferts de matière et réactions dans les systèmes aliment/emballage (Nathalie Gontard)
Équipe 4 : Biotechnologie microbienne et enzymatique des lipides et des agropolymères (Éric Dubreucq, Pierre Villeneuve)
Équipe 5 : Ingénierie des connaissances pour améliorer l’usage des agroressources (Patrice Buche)

L’unité IATE contribue à l’amélioration des connaissances sur les fonctionnalités des produits végétaux et de leurs composants. L’étude est centrée sur des procédés physiques, physicochimiques et biologiques de transformation d’agromolécules, d’agropolymères ou de matrices complexes. Les équipes de recherche visent à comprendre l’impact à différentes échelles de ces transformations en termes de structure et de fonctionnalités cibles. Les travaux de recherche de l’unité s’articulent autour de 5 axes thématiques :

  • Fractionnement des agroressources,
  • Structuration sous contraintes des agropolymères et réactivité des poudres,
  • Transmat : transferts de matière et réactions dans les systèmes aliment/emballage,
  • Biotechnologie microbienne et enzymatique des lipides et des agropolymères,
  • Ingénierie des connaissances pour améliorer l’usage des agroressources.

La finalité de ces travaux de recherche consiste à l’augmentation des performances des fonctionnalités des produits végétaux tant pour des usages alimentaires que non alimentaires.

Partenariats :

Grand nombre d’entreprises dans les domaines céréales, protéines végétales, gomme, caoutchouc, bioraffinage, lipides, génie de procédés, etc..

Coopération internationale :

  • L’UMR a ouvert une antenne « Laboratoire de biochimie et technologie du caoutchouc naturel » (LBTCN) en Thaïlande.
  • Partenariats : Fraunhofer, Allemagne ; Wageningen UR, Hollande ; VTT, Finlande ; University Bologna, Italie, University Cambridge, Angleterre; l’Université Laval, Canada, University Sao Paulo, Brésil, l’Université de Buenos Aires, Argentine, Auckland, Nouvelle Zélande, , etc.