Institut des Biomolécules Max Mousseron (IBMM)

Institut des Biomolécules Max Mousseron (IBMM) 2017-04-04T13:47:24+00:00

Informations générales

UMR 5247Tutelles : Université de Montpellier, CNRS, ENSCM
Rattachement : Écoles doctorales Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé, Sciences Chimiques Balard
Label : UMR 5247
Disciplines : Chimie, Biologie-Pharmacologie
Site web : ibmm.umontpellier.fr

Directeur de l’unité : Pascal Dumy

Composition :

Équipe A1 : Glycochimie & Reconnaissance Moléculaire (A. Marra)
Équipe B3 : Oligonucléotides modifiés (J.J. Vasseur)
Équipe B4 : Nucléosides & Effecteurs Phosphorylés (S. Peyrottes)
Équipe C5 : Biopolymères Artificiels (J. Coudane)
Équipe D6 : Dynamique des Systèmes Biomoléculaires Complexes (H. Cottet)
Équipe D2 : Supramolecular Machines and ARchitectures Team (SMART) (F. Coutrot)
Équipe E7 : Synthèse de Lipides (T. Durand)
Équipe E8 : Chimie Bioorganique et Systèmes Amphiphiles (G. Durand) LabCom CHEM2STAB
Équipe F9 : Acides aminés, Hétérocycles, Peptides et Protéines (M. Amblard)
Équipe F10 : Synthèse Stéréosélectives & Acides aminés Modifiés (F. Cavelier)
Équipe F11 : Chimie verte & Technologies innovantes (F. Lamaty)
Équipe F12 : Sciences Analytiques des Biomolécules (C. Enjalbal)
Équipe F13 : Pharmacologie Cellulaire (J.L. Banères)
Équipe F14 : Glyco et Nanovecteurs pour Ciblage Thérapeutique (M. Garcia)
Équipe F15 : Photobiologie, Oncopharmacologie (L. Meunier et T. Lavabre-Bertrand)
Équipe F16 : Oncopharmacochimie & Pharmacotoxicologie Cutanée (P. Cuq)
Équipe F17 : Pharmacochimie de la transmission synaptique & Neuroprotection (M. Vignes et P. Charnet)

Plate-forme SynBio 3 label GIS-IBiSA : Plateau peptide (G. Subra & P. Verdié) et Plateau Polymère (X. Garric X. & V. Darcos)

Plateau Technique IBMM (PAC BALARD) (C. Enjalbal)

L’IBMM s’intéresse à l’étude des biomolécules essentielles comme les lipides, les nucléosides, les nucléotides et acides nucléiques, les peptides et protéines, les glycosides, les biopolymères, les molécules prébiotiques et les molécules fluorées.

La compréhension de la conception de ces biomolécules, leur synthèse et leur pharmacologie est indispensable dans l’élaboration des futurs traitements des pathologies humaines et animales (maladies infectieuses, cardio-vasculaires, dégénératives, cancers, etc.).

Les diverses applications des biomolécules couvrent également les domaines de la cosmétologie, l’agroalimentaire, l’industrie vétérinaire et l’agrochimie dans le respect de l’environnement. Pour cela, une équipe de l’IBMM est dédiée à la recherche en chimie « verte » plus respectueuse de l’environnement, qui développe des procédés d’utilisation de solvants alternatifs ou de méthodes d’activation moins énergivores et synthèse peptidique efficace tout en évitant l’utilisation des réactifs et solvants toxiques classiquement utilisés.

L’IBMM organise en moyenne 8 congrès nationaux et internationaux par an.

Partenariats :

L’IBMM développe des partenariats avec 60 sociétés françaises (dont par exemple : Amylgen, Arterial Remodeling Technologies, Bausch et Lomb, Biom’up, Boiron, Caudalie, Colcom, Flamel Technologies GemacBio Genepep Glaizer Idenix Pharmaceuticals, l’IEB, Servier Idenix Pharmaceuticals, IPSEN-BEAUFOUR, Pierre Fabre, L’Oréal, Oxeltis, Sanofi, Tyco-Sofradim-Covidien…) et 30 sociétés internationales (dont par exemple : Aeterna-Zentaris, Affymetrix Alios Biopharma, Alnylam, Avecia, Base Pair biot. BASF ChemGenes, Débiopharm, E. Lilly, GSK Noxxon Phar., Rhodia Stiefel Laboratories, Syngenta,…)

Coopération internationale :

Les équipes de l’IBMM travaillent collaborent avec 80 Universités européennes (comme par exemple le Max Planck Institut, les Universités de Frankfürt, Leipzig, Liverpool, Ghent, Bruxelles, Sofia, Copenhague, Madrid, Parc Scientifique de Barcelone, Patras, Budapest, Dublin, Rome, Beyrouth, Oslo, Maastricht, Cracovie, Prague, Oxford, Cambridge, Moscou, Stockolm, Lausanne, Genève, Ankara, Kiev…), 12 d’Afrique et du Moyen Orient (Algérie, Bénin, Cameroun, Côte- d’Ivoire, Maroc, Israël, Liban…), 28 d’Amérique du nord (Universités de British Columbia, Montreal, Laval, Harvard, Philadelphia, Chicago, Omaha, Stanford, UCLA Los Angeles…), 10 d’Amérique du sud (Argentine, Brésil, Mexique, Vénézuéla…) et 10 d’Asie et Océanie (Universités de Perth, Deakin en Australie, Chengdu, Shangai, Tokyo…).