Brasserie le Dôme – 2 Boulevard Georges Clemenceau – 34000 Montpellier.

Les robots envahissent de plus en plus notre quotidien et ce mouvement n’en est qu’à ses débuts ! Les technologies robotiques, autrefois principalement destinées au secteur industriel, se sont largement diversifiées et concernent désormais des secteurs très variés : militaire, médical, éducatif, transport ou encore domestique.

La robotique repose de plus en plus sur l’intelligence artificielle (IA), qui permet le développement de capacités de type humain telles que la perception, l’utilisation du langage, l’interaction, la résolution de problèmes, l’apprentissage et même la créativité.

La présence de robots cognitifs au sein de la société s’accroît rapidement et elle suscite de nouveaux défis. Ces robots ont un impact sur les comportements humains, induisent certains changements sociaux et culturels, et soulèvent des questions en matière de sécurité, de respect de la vie privée et de protection de la dignité humaine.

Dès lors, l’aspect éthique est inévitable, tout autant que les principes fondamentaux à respecter lors de la conception (éthique de recherche), la programmation (éthique des systèmes), et l’utilisation de robots (éthique de l’usage).

Ce débat participatif sciences-société sera animé par :

  • Guillaume Bagnolini, docteur en philosophie, médiateur et journaliste scientifique ;
  • Andrea Cherubini, professeur à l’Université de Montpellier – chercheur au Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM) – Equipe IDH (Interactive Digital Humans) ;
  • Denis Mottet, professeur à EuroMov – Université de Montpellier (centre de recherche multidisciplinaire sur le mouvement humain) ;
  • Nao, le petit robot humanoïde.