Salles d’exposition – Bâtiment historique de la Faculté de médecine – 2 rue Ecole de médecine – 34000 Montpellier

En 2020, la Faculté de Médecine de Montpellier célèbre les 800 ans de sa création.
À cette occasion, la bibliothèque historique de médecine sort le grand jeu et dévoile au public quelques-uns de ses livres les plus précieux.
Ces volumes ont été rassemblés en quelques décennies au tournant du 19e siècle grâce à l’action décisive d’hommes éclairés (Haguenot, Prunelle, Chaptal, Barthez…), qui ont permis d’enrichir de manière spectaculaire les collections de la bibliothèque.
Il en résulte aujourd’hui un fonds patrimonial d’une richesse exceptionnelle : manuscrits médiévaux et modernes, incunables et autres imprimés anciens se côtoient dans une collection remarquable par sa diversité et son intérêt scientifique. Singulière par son encyclopédisme, elle incarne une vision humaniste de l’enseignement de la médecine et de « l’art de guérir ».
Venez découvrir ces trésors dans les salles d’exposition du bâtiment historique de la Faculté de médecine, du 21 septembre au 9 novembre 2019.

En savoir plus…

Conférences

  • Collections et musées de province autour de 1800. De la perspective patrimoniale à la perspective pédagogique.
    Pierre-Yves LACOUR
    Jeudi 10 octobre , 18h, salle Macabies, bâtiment historique de la faculté de médecine
    La période révolutionnaire est un « moment muséologique » marqué par des confiscations massives en France et à l’étranger, et par « l’invention des musées ». Une perspective patrimoniale et parisienne domine les études historiennes sur les collections et bibliothèques de 1790 à 1800. Une autre perspective s’est faite jour, celle de la visée pédagogique de ces collections, qu’elles renferment des livres, des œuvres d’art, des spécimens naturalistes ou des instruments de physique et de chimie. Les nouvelles écoles centrales, les écoles d’ingénieurs et les écoles de santé sont alors dotées d’importants cabinets de choses et de livres qui tiennent lieux d’auxiliaires pédagogiques pour les professeurs.
  • Le projet pédagogique de la Faculté de médecine de Montpellier au XIXe siècle.
    Thierry LAVABRE-BERTRAND
    Mardi 22 octobre 2019 de 18h à 19h, salle Macabies du bâtiment historique de la faculté de médecine
    La Révolution marque une césure profonde dans l’histoire médicale montpelliéraine. Alors que Paris attire désormais tous les regards, l’Ecole montpelliéraine développe son attachement au vitalisme dans un sens « philosophique». Elle assimile parfaitement l’esprit de la réforme des études menée suite à la Révolution (accent mis sur la médecine pratique, importance des collections…), protégée par l’ombre tutélaire de Chaptal, et approfondit du point de vue théorique « l’anthropologie médicale » tout en nouant des liens étroits avec l’art. Le projet pédagogique de l’Ecole montpelliéraine paraît ainsi très original et porteur de virtualités indiscutables et très actuelles, bien qu’il ait pu paraître de son temps en retrait face aux avancées majeures apportées par l’École parisienne.