Institut Charles Gerhardt Montpellier (ICGM)

Institut Charles Gerhardt Montpellier (ICGM)2018-10-16T10:27:02+00:00

Informations générales

Tutelles : Université de Montpellier, CNRS, ENSCM
Rattachement : École doctorale Sciences Chimiques Balard
Label : UMR 5253
Disciplines : Chimie
Site web : icgm.fr

Directeur de l’Unité : Jean-Marie Devoisselle

Composition :

Département 1 : Département de Chimie Moléculaire et Macromoléculaire (Responsable de Département et Directeur adjoint ICGM : Jean-Jacques Robin)

  • Équipe AM²N : Architectures Moléculaires et Matériaux Nanostructurés – Marc Taillefer
  • Équipe CMOS : Chimie Moléculaire et Organisation du Solide – Hubert Mutin
  • Équipe IAM : Ingénierie et Architectures Macromoléculaires – Patrick Lacroix-Desmazes
  • Équipe IMNO : Ingénierie Moléculaire et Nano-Objets – Yannick Guari

Département 2 : Département de Chimie du Solide et de la Matière Divisée (Responsable de Département et Directeur adjoint ICGM : Déborah Jones)

  • Équipe AIME : Agrégats, Interfaces, Matériaux pour l’Energie – Jerzy Zajac
  • Équipe C2M : Chimie et Cristallochimie des Matériaux – Philippe Papet
  • Équipe ChV : Chalcogénures et Verres – Annie Pradel

Département 3 : Département de Chimie Physique (Responsable de Département et Directeur adjoint ICGM : Eric Clot)

  • Équipe MACS : Matériaux Avancés pour la Catalyse et la Santé – Eric Clot
  • Équipe CTMM : Chimie Théorique, Méthodologies et Modélisations – Marie-Liesse Doublet
  • Équipe DAMP : Dynamique & Adsorption dans les Matériaux Poreux – Guillaume Maurin

Equipes projets :

  • Recherche Didactique en Sciences Chimiques – Karine Molvinger
  • COnnexion Science & Art (COSA) – Bruno Alonso

Le projet scientifique de l’ICGM a pour objectif de créer des matériaux fonctionnels via la mise en œuvre d’une chimie économe en atomes et en énergie, de les caractériser et décrire leurs propriétés depuis l’échelle nanométrique jusqu’à celle des systèmes, d’évaluer leurs performances et les incorporer dans des dispositifs d’usage.

Sur le plan fondamental, la priorité de l’ICGM est d’assurer son identité au plus haut niveau international dans les thématiques d’excellence de ses équipes de recherche dans les cinq domaines suivants :

  • la chimie douce et l’auto-assemblage moléculaire pour la préparation et la structuration multi-échelle de matériaux organiques, inorganiques, hybrides et de matériaux bio-sourcés,
  • la chimie macromoléculaire et les polymères avancés,
  • la fonctionnalisation des surfaces, la chimie et la physicochimie interfaciales appliquées à l’électrochimie du solide à l’adsorption et à la catalyse,
  • la chimie quantique et la modélisation des propriétés des molécules jusqu’à celles des systèmes,
  • la chimie du solide et la cristallochimie.

En termes d’applications, les domaines d’intervention de l’Institut concernent :

  • les matériaux pour l’énergie, l’imagerie et le stockage de l’information,
  • la valorisation et la conversion des ressources renouvelables,
  • la protection de l’homme et de son environnement.

L’ICGM participe activement au développement des formations Masters et Ingénieur du site et accueille les étudiants des Écoles Doctorales Sciences Chimiques Balard (ED 459) ; Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé – CBS2 (ED 168) ; Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau – Gaia (ED 584) ; et Information Structures Systèmes – I2S (ED 166).

Publications :

Voir www.icgm.fr/recherche-icgm/publications

Partenariats :

L’ICGM bénéficie de 15 projets financés par la Commission Européenne et de 69 contrats partenariaux avec des entreprises européennes (dont Ariane Group anciennement Airbus Safran Launchers, Areva, Arkema France, Atelier de Maroquinerie, Biomérieux SA, Bostik, Chomarat, Chryso, Colas, Comex Nucléaire, Diam Bouchage SAS, Heatself, Ivoclar Vivadent AG, LVMH, Medesis Pharma, Medithau, Nanomakers, New Areva Holding, Oleoways, Onera, Onet Technologie, Oril, PEM, Pharmadev, Regienov, Renfortech, Rhodia, Roquette, Roxel, Safran, Saint Gobain, Sograta, Solvin France, Synthron, Total, Véolia, Verallia) et internationales (dont 3D MEDLAB, Pall Corporation, Petrobras et Synthomer Limited).

Labellisation :

Institut Carnot Chimie Balard Cirimat : 5 équipes représentatives de chacun des départements de l’Institut Charles Gerhardt Montpellier sont labellisées institut Carnot Chimie Balard Cirimat et accompagnent les industriels de plusieurs secteurs dans leurs projets R&D en science chimique et ingénierie, de la molécule au matériau.

Labex CheMISyst : L‘Institut Charles Gerhardt Montpellier bénéficie du soutien du LabEx CheMISyst, Laboratoire d’Excellence labellisé dans le cadre du Plan « Investissements d’Avenir » et centré sur la Chimie des systèmes moléculaires et interfaciaux.

Coopération internationale :

La coopération au sein de l’ICGM se met en place à travers de très nombreuses collaborations qui sont pour la plupart de dimension internationale, avec des partenariats établis avec des laboratoires et universités du monde entier :

  • Universités de l’Ohio et de Stanford, Tufts University, Clarkson University, Case Western Reserve University, aux Etats-Unis ;
  • Queen’s University, Université Simon Fraser, et McMaster University, Canada ;
  • São Paulo State University, Brésil ;
  • Universidad Autónoma del Estado de Morelos, Mexique ;
  • Institut de Technologie de Kanpur, Inde ;
  • Nanomaterials Research Institute, Japon ;
  • Université de Mons, Belgique ;
  • Institute of Nanostructured Materials, Italie ;
  • University of Heidelberg, Ludwig-Maximilians-Universität, Postdam University, Fraunhofer Institute for Solar Energy Systems, Allemagne ;
  • Université de Linköping, Chalmers University, Suède ;
  • Trinity College, Irlande ;
  • Université d’Oxford, Université de Cambridge, Cranfield University, University of Strathclyde, Grande Bretagne ;
  • Austrian Institute of Technology, Autriche ;
  • Université de Belgrade en Serbie.

Les équipes de l’ICGM travaillent également avec de nombreuses universités et laboratoires français tels que l’Université de Lorraine, de Bourgogne, d’Anvers, de Rouen, de Paris-Saclay, l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes, l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand, l’Institut de Sciences des Matériaux de Mulhouse, le Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-Objets de Toulouse et l’Ecole Nationale de Chimie de Lille.

Contact

Institut Charles Gerhardt Montpellier UMR 5253
Université de Montpellier
Bât.17, 1er étage – CC1700
Place Eugène Bataillon
34095 Montpellier Cedex 5

Courriel