L’année 2020 marque les 800 ans de la Faculté de Médecine de Montpellier. Un anniversaire qui en fait aujourd’hui, la plus ancienne faculté de Médecine en exercice au monde.
Tout au long de son histoire, elle a accueilli des érudits et des scientifiques de toutes époques et origines. Ainsi, Rabelais, Lapeyronie, Chaptal, Arnaud de Villeneuve, Gui de Chauliac ont marqué son histoire.

L’enseignement médical à Montpellier est né de la pratique, en dehors de tout cadre institutionnel, au début du XIIe siècle. Ce n’est qu’à partir de 1170 qu’un premier noyau de médecins-praticiens-enseignants forme l’embryon de la future Université médicale. En 1181, un édit de Guilhem VIII proclame la liberté d’enseignement de la Médecine à Montpellier et c’est le 17 août 1220 que le cardinal Conrad d’Urach, légat apostolique du pape Honorius III, concède/confère ( ?) à « l’universitas medicorum » ses premiers statuts. Un cadre institutionnel s’est ainsi développé autour de l’enseignement médical et le 26 Octobre 1289, le pape Nicolas IV adresse, depuis Rome, la constitution apostolique « Quia Sapientia », à tous les docteurs et étudiants de la ville de Montpellier.

Tout au long de son histoire, la Faculté de Médecine de Montpellier s’est développée grâce au partage des cultures médicales arabes, juives et chrétiennes, dans un esprit humaniste et scientifique relayé au travers des siècles.

Afin de célébrer cette année évocatoire, de nombreux événements ont d’ores et déjà ponctué le début d’année. Cependant, en raison de la pandémie de Covid-19, certains seront reportés en 2021.

  • Le programme complet est à retrouver sur le site 800ans.fr.