Organisation, gouvernance et instances de l’université

L’Université de Montpellier est un établissement public expérimental (EPE), jouissant de la personnalité morale, de l’autonomie pédagogique, scientifique, administrative et financière.

Dirigée par un président élu au sein de son Conseil d’Administration, elle est constituée d’organes de gouvernance, de composantes, de directions et de services centraux.

L’Université détermine sa politique pédagogique et scientifique dans le cadre des règlements et de ses engagements contractuels.

Le Président : Philippe Augé

Âgé de 55 ans, Philippe Augé est professeur de droit public, spécialiste en droit fiscal, procédures fiscales et finances publiques.

Président de l’Université Montpellier 1 de 2009 à 2014, il porte la fusion de deux universités pour recréer, au 1er janvier 2015, l’Université de Montpellier (UM) dont il est élu président, puis réélu en 2019. L’Université de Montpellier est labellisée I-SITE en 2017 avec le projet « Montpellier Université d’Excellence » autour de trois enjeux sociétaux : Nourrir – Soigner – Protéger.

La pérennisation de ce programme d’excellence intervient en mars 2022, quelques mois après que l’université devienne établissement public expérimental et que Philippe Augé soit réélu pour un mandat de 4 ans.

Mandats :

  • Réélections à la présidence de l’Université de Montpellier (janvier 2019, janvier 2022),
  • Élection à la présidence de l’Université de Montpellier (janvier 2015),
  • Élection à la tête du PRES Sud de France (janvier 2012 – décembre 2014),
  • Président de la commission juridique de la CPU (2012-2014)
  • Réélection à la présidence de l’UM1 (Mars 2012),
  • Élection à la présidence de l’UM1 (Mars 2009),
  • Vice-président du Conseil d’Administration de l’Université Montpellier 1 (avril 2004 – mars 2009),
  • Directeur du Service Commun Universitaire d’Information, d’Orientation et d’Insertion Professionnelle (SCUIO-IP) (2002 – avril 2009),
  • Président de la Conférence nationale des Directeurs de SCUIO-IP (juillet 2007 à juin 2009),
  • Directeur du DESS puis du Master professionnel de Droit Public Financier (2003 – 2006),
  • Membre du Conseil national des Universités – 2ème section : Droit Public (octobre 2005 – décembre 2008),
  • Directeur des Etudes de l’IPAG (2002-2007),
  • Vice Doyen de la Faculté de Droit (2001-2003),
  • Directeur adjoint de l’Institut de droit d’Outre-mer (IDOM) (1999 – 2005),
  • Membre du Centre de Recherches et d’Etudes Administratives de Montpellier (CREAM) depuis
    1990.

Parcours professionnel :

  • DEA de Droit Public (1990),
  • Docteur en Droit Public (1997),
  • Habilitation à diriger les recherches (2007),
  • Maître de Conférences de Droit Public (1997),
  • Professeur des Universités en Droit Public (2009).

Distinctions honorifiques :

  • Chevalier de la Légion d’Honneur,
  • Chevalier dans l’Ordre national du Mérite,
  • Commandeur dans l’Ordre des Palmes Académiques.
Le Vice-Président du Conseil d’administration : Alexandre Vernhet

Professeur agrégé à l’Institut Montpellier Management (MOMA) et membre de Montpellier Recherche Management (MRM), Alexandre Vernhet est spécialiste des questions d’audit, de contrôle et de finance.

Directeur de l’ISEM – Institut des Sciences de l’Entreprise et du Management de 2013 à 2017 devenu depuis Montpellier Management, il était jusqu’ici vice-président délégué aux contrôles interne et de gestion de l’Université de Montpellier, fonction exercée sur les deux précédents mandats (2015, réélu en 2019 et en 2022).

Membre du conseil d’administration de Montpellier-I de 2008 à 2015 il se voit confier le poste de chargé de mission « déploiement Sifac » (2009-2010), puis de chargé de mission « mise en place du contrôle de gestion » (2009-2012).

Membre du comité projet, du comité de pilotage et du comité stratégique de la fusion Université Montpellier-I – Université Montpellier-II, Il siège au conseil d’administration de l’Université de Montpellier depuis cette fusion.

Alexandre Vernhet a débuté sa carrière dans une société d’expertise comptable, tout d’abord en tant que collaborateur puis en tant que directeur (1987-1989). Il prend ensuite la direction d’un cabinet d’expertise comptable (1989-1993), avant de devenir directeur administratif et financier (1993-1995). En 2000, il intègre l’ISEM en tant que professeur agrégé d’économie et de gestion. Deux ans plus tard, il devient membre du conseil d’administration de l’ISEM.

Parcours universitaire :

  • Maîtrise des sciences et techniques comptables et financières – Université de Montpellier 1984
  • Maîtrise en droit privé – Université de Montpellier 1984
  • Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées, Droit des Affaires, Université de Montpellier 1985
  • Diplôme de Juriste Conseil d’Entreprise, DJCE – Université de Montpellier 1985
  • Certificat Supérieur en fiscalité, Université de Montpellier 1985
  • Diplôme d’Études Supérieures Comptables et Financières – primo candidature – 1986
  • Concours externe AGREGATION Économie Gestion, option B : Techniques Comptables et Financières – primo candidature 1995
  • Concours externe CAPET Économie Gestion, option B : Techniques Comptables et Financières – primo candidature 1995
  • Officier dans l’Ordre des Palmes Académiques 2017

Enseignements – parcours :

  • Audit et commissariat aux comptes
  • Contrôle interne
  • Contrôle de gestion – Comptabilité de gestion
  • Comptabilité financière
  • Fiscalité

Publications récentes :

  • Ouvrages et chapitres d’ouvrages pédagogiques :
    • Auge B., Georgescu I., Naro G., Vernhet A. (2018). « Les hôpitaux et les universités à l’heure du reporting ».
    • In Giordano-Spring S.,Naro G. (Eds.), Reporting, Innovations et Société, Editions EMS, Paris, p. 179-212.
    • Barreda M., Georgescu I., Auge B., Vernhet A. (2018), « Des illusions et désillusions de la mesure : le cas du secteur hospitalier », in Comment la comptabilité transforme le monde. , EMS, Paris, p
    • Auge B., De Mongolfier C. et Vernhet A., « La cyclosportive à la lecture des leviers de contrôle de Robert Simons » in Les systèmes de gestion entre simplification et complexification (mélange en l’honneur du Pr Y. Dupuy), coordonnée par Naro
  • Communications nationales et internationales dans des congrès à comité de sélection :
    • Augé B., Casanova J., Naro G. et Vernhet A. (2018), « Control of Professional Sports Clubs, Using the Control Levers of Robert SIMONS: Examples from Professional Rugby Clubs », The 26th European Sport Management Conférence, 5-8 september 2018, Malmö, Sweden.
Directeur général des services : Bruno Fabre

Âgé de 50 ans, Bruno Fabre est professeur en sciences de gestion, spécialiste en finance.

Auparavant, il a été vice-président du Conseil d’administration de l’Université de Montpellier en 2015, il a été réélu le 7 janvier 2019 et vice-président délégué en charge du budget, des personnels administratifs et techniques et du patrimoine immobilier à l’Université Montpellier 2 (2012-2015).

Mandats :

  • 2022 : nommé directeur général des services de l’Université de Montpellier
  • 2019 : réélu vice-président du Conseil d’administration de l’UM
  • 2018 : nommé administrateur provisoire de la Faculté de droit et de science politique
  • 2016 : nommé administrateur provisoire de l’Institut Montpellier Management (MOMA) issu de la fusion entre l’ISEM et la Faculté d’AES
  • 2015 : élu vice-président du Conseil d’administration de l’UM
  • 2012 : élu vice-président délégué à l’UM2 en charge du budget, des personnels administratifs et techniques et du patrimoine immobilier
  • 2009 : élu au conseil de l’Institut d’Administration des Entreprises de Montpellier
  • 2008 : élu au Conseil d’administration de l’Université Montpellier 2
  • 2007 : nommé administrateur provisoire de l’IUT de Béziers devenu autonome
  • 2002 : élu à la direction du département de gestion des entreprises et des administrations (GEA) de l’IUT de Montpellier-Sète

Parcours professionnel :

  • 2009 : agrégé des universités en sciences de gestion
  • 1999 : docteur en sciences de gestion
  • 1996 : agrégé d’économie et de gestion (agrégation des lycées)
  • 1995 : DEA de sciences de gestion
Directeurs généraux des services adjoints et administrateurs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur

Sébastien PONS

Directeur général des services adjoint en charge des ressources et du pilotage

Pascale SAURET

Directeur général des services adjoint en charge de la formation et des vies étudiante et institutionnelle

Yves CORREC

Directeur général des services adjoint en charge du patrimoine immobilier, logistique et hygiène et sécurité

Vice-présidents statutaires

Jacques Mercier, vice-président chargé de la recherche

Professeur des universités – praticien hospitalier à la Faculté de médecine de l’UM. Il a été directeur du laboratoire Physiologie et médecine expérimentale du cœur et des muscles (UM, INSERM, CNRS) et dirige le département de physiologie clinique au CHU de Montpellier. Elu vice-président chargé de la recherche de l’Université de Montpellier en 2015, il a été réélu le 21 janvier 2019. Auparavant, il a été vice-président du conseil scientifique de l’Université Montpellier 1 (2009 – 2015).

Agnès Fichard-Carroll, vice-présidente chargée de la formation et de la vie universitaire

Professeure à la Faculté des sciences, membre de l’Institut des Neurosciences de Montpellier (Université de Montpellier, INSERM).  Spécialiste en neurosciences, elle enseigne à Montpellier depuis 2001. Agnès Fichard-Carroll a été vice-présidente déléguée à la responsabilité sociale de l’Université de Montpellier de 2015 à 2021. Elle est chargée de mission pour l’égalité Femmes-Hommes de l’établissement depuis 2015, mission dont elle avait déjà la charge lorsqu’elle était vice-présidente déléguée à l’action sociale et culturelle de l’Université Montpellier 2 de 2013 à 2015.

Alexane Lequart, vice-présidente étudiant

Étudiante en deuxième année de BUT technique de commercialisation, spécialité marketing digital, e-business et entrepreneuriat à l’IUT Montpellier-Sète.

Julie Boiché, vice-présidente chargée de la responsabilité sociale

Maître de conférence des universités à l’UFR STAPS, Euromov Digital Health in Motion (Université de Montpellier, IMT Mines Alès)

François Pierrot, vice-président chargé des relations internationales

Directeur de Recherche CNRS,  Laboratoire d’Informatique, Robotique et Microélectronique de Montpellier (LIRMM – UM/CNRS)

Philippe Combette, vice-président chargé des partenariats et de l’innovation

Professeur d’université à l’IUT Montpellier-Sète et Directeur de l’ IES – Institut d’électronique et des systèmes (Université de Montpellier – CNRS)

Vices-présidents délégués

Frédérique Carcaillet, vice-présidente déléguée aux enjeux environnementaux

Maîtresse de conférence des universités à la Faculté des Sciences , MARBEC (Université de Montpellier, IRD, Ifremer, CNRS)

David Cassagne, vice-président délégué au numérique pour la formation

Professeur à la Faculté des sciences, membre du Laboratoire Charles Coulomb (Université de Montpellier, CNRS)

Alain Hoffmann, vice-président délégué à la simplification des processus et des outils liés à l’enseignement

Professeur des Universités Faculté des Sciences, IES (Université de Montpellier, CNRS)

Thierry Lavabre-Bertrand, vice-président délégué au patrimoine historique

Professeur des Universités- Praticien Hospitalier, Faculté de médecine, CHU de Nîmes, Directeur du Jardin des Plantes, membre de l’Institut des biomolécules Max Mousseron (Université de Montpellier, CNRS, ENSCM)

Anne Laurent, vice-présidente déléguée à la science ouverte et aux données de la recherche

Professeur à Polytech, membre du Laboratoire d’informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier (Université de Montpellier, CNRS)

Bernard Maurin, vice-président délégué à l’immobilier

Professeur des Universités, Institut Universitaire de Technologie de Nîmes, membre du Laboratoire de Mécanique et Génie Civil (Université de Montpellier, CNRS)

Isabelle Parrot, vice-présidente déléguée à la relation science-société

Maître de conférences à la Faculté des sciences, membre de l’Institut des biomolécules Max Mousseron (Université de Montpellier, CNRS, ENSCM)

Marie-Christine Sordino, vice-présidente déléguée à l’éthique et à la déontologie

Professeur à la Faculté de droit et science politique, membre du laboratoire Dynamiques du droit (Université de Montpellier, CNRS)

Documents de référence

Rapport d’activité

Rapport d’activité 2023-2024 (bilan 2023, projets 2024)

Après une année 2022 marquée par l’évolution statutaire de l’Université de Montpellier en établissement public expérimental et la pérennisation du programme d’excellence I-SITE (PEI), 2023 a permis de confirmer la dynamique engagée depuis plusieurs années pour faire de notre université une référence mondiale, reconnue tant pour son rayonnement académique et scientifique, que pour ses capacités d’innovation et de transformation dans une société en perpétuelle mutation.

Du lancement de l’école de santé numérique au déploiement des projets de l’institut ExposUM, de la labellisation en tant que Pôle Universitaire d’Innovation (PUI) à l’adoption d’un schéma directeur de la transition écologique en passant par la poursuite des dispositifs portés par le PEI, l’ensemble de la communauté universitaire a démontré en 2023 sa détermination à s’engager pour faire face aux enjeux auxquels une grande université comme la nôtre doit répondre.

C’est donc une vue d’ensemble des faits marquants de cette année 2023 que je vous propose de parcourir avec ce rapport qui esquisse également les actions qui sont en cours de développement en cette année 2024.

Précédente édition :

Pilotage de la formation

Pilotage de la formation

Le document présenté ici a vocation à préciser comment la politique de formation est portée et pilotée au niveau central dans son articulation avec les structures d’enseignement, de recherche et avec nos partenaires, à rappeler les prérogatives des différentes instances qui l’élaborent ainsi qu’à évoquer les ressources administratives et techniques qui permettent son déploiement.

Schémas directeurs

Schéma directeur de la transition écologique 2023-2026

Le 20 novembre 2023, le conseil d’administration de l’Université de Montpellier a approuvé son schéma directeur pour la transition écologique. Quatre axes et 48 actions pour renforcer les mesures déjà mises en place ces dernières années à l’UM et engager et coordonner la mise en œuvre sur chaque site d’une politique de transition écologique à la hauteur de ses ambitions.

Schéma directeur handicap 2023-2025

Le 20 novembre 2023, le conseil d’administration de l’Université de Montpellier a approuvé le nouveau schéma directeur du handicap (SDH). Alors que 43 des 45 actions planifiées dans le précédents SDH ont été déployées et que la réussite des étudiants et étudiantes en situation de handicap a été inscrite dans le contrat d’objectifs, de moyens et de performance (COMP) 2023-2025, l’UM poursuit son engagement pour une meilleure inclusion des personnels, étudiants et étudiantes en situation de handicap.

Schéma directeur de la vie étudiante 2021-2026

Le 18 novembre 2021, l’Université de Montpellier a adopté en conseil d’administration le nouveau schéma directeur de la vie étudiante, aboutissement d’une large concertation menée par le vice-président étudiant avec le Bureau de la vie autour d’axes forts : sport, culture, vie de campus, santé, social et engagement étudiant.  

Organisation, gouvernance et instances Voir plus