Accessibilité

Un accès pour tous, un accès universel à l’information 

Permettre l’accès à tous et à toutes à l’information et aux services dans le cadre du site Internet de l’Université de Montpellier est un acte normal de communication numérique.

Cet accès universel, également appelé « accessibilité numérique », permet un accès à l’information quel que soit votre mode d’accès au Web. Cela permet notamment aux personnes en situation de handicap de consulter l’ensemble des informations mais également d’utiliser simplement les services en ligne.

Cette volonté permet aux personnes non voyantes de lire l’information, aux tétraplégiques d’utiliser leurs matériels spécifiques (commande vocales, pipettes, etc.) pour naviguer normalement dans le site, mais également aux utilisateurs malvoyants de pouvoir grossir les caractères à partir de leurs claviers, aux daltoniens de ne pas être perturbés par les couleurs utilisées, etc. 

Ainsi l’universalité du Web permet à chacun de personnaliser son accès à l’information, aux plus âgés de garder une autonomie d’accès à l’information ou aux plus nomades de s’informer à tout moment où qu’ils soient. 

L’accessibilité, comment ça marche ? 

Mettre en ligne un site Web accessible, c’est avant tout une attention toute particulière lors de la conception du site et une motivation des équipes qui mettent à jour, quotidiennement, les contenus. Mais c’est également une volonté de respecter les normes et les standards qui, au niveau national et international, définissent l’accessibilité numérique et la qualité des interfaces Web. 

Les normes d’accessibilité numérique incluent les conditions suivantes : 

  • les tailles des polices de caractère peuvent être agrandies et réduites, 
  • les images présentent des textes alternatifs lorsqu’elles le nécessitent, 
  • Le changement de contraste du site avec un cookie de navigation pour le laisser actif lors de l’activation 
  • les changements de langue sont signalés
  • il est possible de naviguer sur ce site sans utiliser la souris, à l’aide de la navigation par tabulation, 
  • les contrastes de couleurs sont suffisamment nuancés
  • les pages sont correctement structurées et uniformes, tant d’un point de vue graphique qu’éditorial, 
  • les liens externes – ouvrant une nouvelle fenêtre – sont signalés aux utilisateurs du site
  • la mise en forme du site est séparée de son contenu grâce à l’utilisation des feuilles de style (CSS). L’utilisation des propriétés de positionnement CSS, en séparant totalement présentation et contenu, permet aux documents de conserver hors CSS un ordre de lecture cohérent : titre, menus, contenu, etc… 
  • Le respect de ces normes, c’est aujourd’hui se conformer au Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations (RGAA) version 3 2017. Ce référentiel est constitué de 92 critères répartis en 3 niveaux. Le premier niveau qui correspond à une accessibilité garantie, comporte 55 critères eux-mêmes répartis en 13 chapitres. Le respect de l’accessibilité, c’est donc s’assurer que chaque page mise en ligne, chaque contenu publié respectent scrupuleusement la totalité de ces critères. 

C’est à partir du respect des normes que nous permettons à chacun de consulter le site avec son propre matériel, ses particularismes ou même ses habitudes. Ainsi quel que soit votre navigateur, l’information reste disponible. Les personnes non voyantes peuvent également utiliser des aides techniques, des logiciels qui lisent les contenus et les informations présentées à l’écran et donc écouter au travers d’une synthèse vocale ou lire par une plage braille les textes proposés. Un effort a également été fait sur la rédaction des textes pour que leur accessibilité et leur lisibilité soient encore améliorées. 

Une démarche citoyenne 

Mais au-delà d’une démarche humaine et d’une approche qualité, ouvrir un site Web accessible est également la réponse à une obligation légale. L’article 47 de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées stipule : 

« Les services de communication publique en ligne des services de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent doivent être accessibles aux personnes handicapées. ». 

De même de nombreuses directives européennes demandent de respecter un accès libre à l’information pour tous sans aucune discrimination : c’est aussi cela l’accessibilité numérique. 

Mais au-delà du nécessaire respect de la loi, le respect de tous et de l’accessibilité garantie à l’information s’inscrit dans une logique de qualité de l’environnement et de développement durable. Cet axe permet de considérer l’information et l’accès aux services comme un bien appartenant à tous et par conséquent à la disposition de tous. 

Défenseur des droits 

Si vous constatez un défaut d’accessibilité vous empêchant d’accéder à un contenu ou une fonctionnalité du site, que vous nous le signalez et que vous ne parvenez pas à obtenir une réponse rapide de notre part, vous êtes en droit de faire parvenir vos doléances ou une demande de saisine au Défenseur des droits. Plusieurs moyens sont à votre disposition : 

  1. un formulaire de contact : https://www.defenseurdesdroits.fr/contact  
  2. la liste du ou des délégués de votre région avec leurs informations de contact direct : https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/saisir/delegues  
  3. une adresse postale :
    Le Défenseur des droits 
    7 rue Saint-Florentin 
    75409 Paris Cedex 08