Tom Picard est capitaine de l’équipe de volley championne de France universitaire et médaillée de bronze au Championnat d’Europe. Il est étudiant en master de STAPS à l’UM.

C’est à Lodz en Pologne que l’équipe de volley universitaire de Montpellier, menée par les coachs Dominique Hallart et Bernard Iché, est allée décrocher une médaille de bronze au Championnat d’Europe. Une troisième place autant due au talent des joueurs qu’à la cohésion de cette belle équipe déjà double championne de France. « On se connaît vraiment. On a tous déjà joué les uns avec les autres au sein de différents clubs et on s’entend très bien. C’est tout cela qui fait que ça fonctionne » commente Tom Picard le capitaine de l’équipe.

Une affaire de famille

Un parcours atypique pour ce jeune marseillais qui, Olympique oblige, s’est tout d’abord consacré au football. Évoluant dans le centre de formation d’Istres, il finit par quitter le terrain et débarque à Montpellier pour ses études, il y a trois ans. « Je m’étais un peu lassé du foot mais pas de la compétition alors quand on m’a proposé de faire du volley j’ai dit oui. Je savais qu’il y avait un très bon esprit dans cette discipline. »

Il faut dire que chez les Picard, le volley est une affaire de famille ! Un papa entraîneur à Tours et à Istres, une grande sœur jouant en Première Division et en Élite, rien d’étonnant à ce que Tom finisse par tomber dans les filets. Rapidement intégré au centre de formation de l’Arago de Sète, il y fait sa place en tant que pointu (attaquant). Un poste où ses qualités de stratège font de lui un précieux atout pour l’équipe, « pour être un bon joueur, il faut être malin, presque vicieux pour déjouer les stratégies de l’adversaire ».

« Maintenant ou jamais ! »

Mieux vaut surtout être passionné car pour atteindre ce niveau, Tom enchaîne cinq heures d’entraînement par jour auxquelles s’ajoutent la musculation et surtout les études. Inscrit en master 1 de STAPS, le volleyeur envisage de devenir préparateur sportif. Pour décrocher le diplôme, il bénéficie du statut de sportif de haut niveau lui permettant d’aménager ses cours et de garder, parfois, une toute petite place pour ses autres passions : « l’OM, les séries et les jeux vidéos ! C’est assez difficile de tout faire mais j’ai 21 ans c’est maintenant ou jamais ! ».

Les sportifs de l’UM au top !

L’Université de Montpellier célèbre ses sportifs médaillés aux Championnats universitaires du monde, d’Europe et de France lors d’une cérémonie annuelle organisée par le SUAPS. Retrouvez les portraits de ces champions qui mènent de front la double vie exigeante d’étudiant-sportif. Lire tous les portraits…