Sciences, désirs et imaginaires : dialogue à trois voix entre Pierre Meunier (artiste), Gaëlle Martin-Gassin et Boris Chenaud (scientifiques)

  • Catégorie : Rencontre
  • Dates : 29 janvier 2024
  • Horaires : De 19h à 20h30
  • Lieu : Salle Pétrarque - 2, Place Pétrarque, 34000 Montpellier

Une proposition originale au carrefour des Arts et des Sciences. Un temps de fertilisation croisée autour du désir et de l’envie, de frictions artistiques et scientifiques sur la matière, le processus de recherche et de création.

Rencontre organisée par le service art & culture, le service culture scientifique de l’Université de Montpellier et le Théâtre des 13 vents, autour des représentations de La Bobine de Rhumkorff (31 janvier, 1er et 2 février) et de Bachelard Quartet (7,8,9 février) de Marguerite Bordat et Pierre Meunier, au Théâtre des 13 vents.

Le parcours artistique de Pierre Meunier traverse le cirque, le théâtre et le cinéma. Il a travaillé avec Pierre Etaix, Annie Fratellini, Philippe Caubère, Zingaro, la Volière Dromesko, Giovanna Marini, François Tanguy, Matthias Langhoff, Jean-Paul Wenzel, Joël Pommerat.
Pierre Meunier construit et écrit ses propres spectacles, inventant une écriture scénique qui met en jeu la physique concrète avec des mécanismes et de la matière brute, véritables partenaires des acteurs en scène. Dans son atelier, il expérimente ses sculptures dynamiques et autres installations, recherches tranquilles guidées par une captivation pour l’étrangeté de ces présences si stimulantes pour l’imaginaire. Son travail se nourrit de rencontres avec des scientifiques, des philosophes, de séjours en forge industrielle, d’ateliers en milieu psychiatrique, de périodes d’écriture, tout autant que d’improvisations sur le plateau avec l’équipe réunie autour d’un projet théâtral. Il s’agit toujours de provoquer un trouble fertile dans l’esprit du spectateur, de susciter en lui une rêverie intime active, à même de relier par résonance impromptue les dimensions oniriques, sociales, politiques, poétiques et métaphysiques de la personne.

Gaëlle Martin-Gassin est maître de conférences en chimie-physique à l’Université de Montpellier – Institut Charles Gerhardt de Montpellier. Elle enseigne de la licence au doctorat et développe des expériences d’optique non-linéaire pour étudier les interactions moléculaires en milieu liquide au sein de nanomatériaux poreux. Son implication dans le groupe CoSA (Connexion Art et Science) relève d’une certaine ouverture. Ses recherches scientifiques tirent très probablement profit d’un émerveillement et d’une liberté de cheminement de la réflexion.

Boris Chenaud est maître de conférences en physique à l’Université de Montpellier – Laboratoire Charles Coulomb. Enseignant chercheur en physique à la Faculté des sciences, sa recherche se concentre principalement sur le transport quantique expérimental et la métrologie quantique. Il participe à diverses actions pour la diffusion de la culture scientifique. A ce titre, il a co-organisé diverses initiatives à Montpellier : pour l’année mondiale de la physique en 2005, l’année de la lumière en 2015 et, dernièrement, pour l’année de la physique 2023, avec l’installation d’un pendule de Foucault géant place du Nombre d’or.

Entrée libre.


Recevoir un récapitulatif de l’agenda de l’UM chaque semaine

* En renseignant votre mail vous acceptez de recevoir chaque semaine le récapitulatif de l’agenda de l’UM par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désinscription ou en nous contactant par mail.