Brasserie Le Dôme – 2, Avenue Georges Clémenceau, 34000 Montpellier.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.


Les sciences participatives, également appelées sciences citoyennes, se développent dans différents domaines et génèrent un engouement marqué. Il s’agit souvent de programmes d’études ou de recherches qui associent des scientifiques, et dont la mise en œuvre sur le terrain repose sur la participation de citoyens bénévoles.

Ces formes de production de connaissances scientifiques sont conçues par des organismes scientifiques, ou des collectifs, qui choisissent un sujet et une problématique pour lesquels un protocole de terrain est proposé à différents observateurs-acteurs. Leur participation active permet de récolter une quantité importante de données sur l’ensemble du territoire et de manière répétée dans le temps.

La démarche n’est pas uniquement scientifique : elle permet également d’alerter et de sensibiliser. Et dans ce cas, un état des lieux clair et étayé est en amont nécessaire afin de pouvoir participer à la définition des politiques publiques à mettre en œuvre.

Ce débat sciences-société rassemble trois intervenants :

  • Sylvie Blangy – Chercheure CNRS au Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (CEFE), Directrice du Groupement de Recherche Parcs, co-directrice de L’Observatoire Hommes-Milieux International (OHMI) Nunavik.
  • Nils Ferrand – Chercheur à l’Institut National de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture (IRSTEA) – Laboratoire G-Eau.
  • Lionel Scotto d’Appolonia – Chercheur associé au Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche en Didactique, Éducation et Formation (LIRDEF), sous-directeur du Groupement de Recherche Parcs.