Le Black-Sheep – 21, Boulevard Louis Blanc, 34000 Montpellier.

Ainsi donc notre intestin, cet organe mal aimé, ne serait pas qu’un simple tube et une machine à digérer ! De nombreux microbiologistes, gastro-entérologues et neurobiologistes s’accordent aujourd’hui pour qualifier l’intestin et son microbiote de « second cerveau ».

Cet organe héberge jusqu’à 100 000 milliards de bactéries qui font partie de notre identité biologique. A lui seul, l’intestin constitue un véritable organe, complexe, vital même, capable de fournir des vitamines, de participer à notre système de défense immunitaire, de sécréter des substances actives et d’exprimer des sensations.

Nous savons désormais que 200 millions de neurones sont présents au niveau de l’intestin et que ce système nerveux entérique communique de manière étroite avec le système nerveux central. En outre, de récentes études révèlent qu’il jouerait un rôle dans l’apparition de maladies comme l’obésité, les déficits immunitaires, les troubles du sommeil et certaines maladies neurodégénératives.

Ce débat sciences-société, qui s’inscrit dans le cadre du festival national Pint of Science, rassemble 3 scientifiques et spécialistes du sujet :

  • Antoine Avignon, professeur, chef de pôle au département Endocrinologie-diabétologie-nutrition au CHU de Montpellier ;
  • Hélène Eutamène, docteur en sciences biologiques, professeure à L’INP Toulouse-Purpan (Laboratoire de toxicologie alimentaire) ;
  • Jérôme Larcher, médecin interniste.