Bienvenue dans La science s’aMuse, l’émission scientifique, co-produite par l’UM et Divergence-FM, qui vous emmène en croisière dans l’archipel des laboratoires Muse. Cette semaine Julie Mendret de l’Institut européen des membranes nous parle réutilisation des eaux usées et Benjamin Perret du BPMP nous ouvre les portes de ses chambres de culture.

© mat stock.adobe.com

Je ne vous cache pas qu’ici la semaine a très très mal commencé. C’était pourtant à prévoir mais voilà ! A force de tirer sur nos réserves, sans anticiper l’avenir, nous nous sommes retrouvés sans la moindre goutte d’eau à bord. Panique chez les passagers, colère dans l’équipage bref, nous avons frôlé la mutinerie ! Et si nous nous en sommes sortis cette fois, c’est grâce à la présence, dans nos rangs, de spécialistes de la « reuse » autrement dit de la réutilisation des eaux usées. Une réponse face aux enjeux du changement climatique, qui pourrait permettre de répondre aux tensions sur la ressource en eau grâce aux nombreux avantages d’ordre quantitatifs et qualitatifs que la reuse propose pour limiter la consommation d’eau. Notre invité du jour est Julie Mendret, elle est chercheuse à l’Institut européen des membranes (IEM) et ses travaux nous rappellent que face à la pénurie d’eau mondiale qui se profile, nous sommes bel et bien tous dans la même galère.

En seconde partie d’émission notre séquence reportage « En salle des machines » nous emmènera au laboratoire de biochimie et physiologie moléculaire des plantes (BPMP). Benjamin Péret, directeur de recherche au CNRS nous y fera découvrir les chambres de culture où il observe les drôles de racines du lupin. Pour finir Amrin nous rejoindra pour sa chronique spéciale start-up et nous parlerons quinoa.