Technologie

In the Mood for CoV

Améliorer la veille sanitaire mondiale et accélérer le processus de décision en offrant aux agences de santé les outils d’intelligence épidémique adaptés, tel est l’enjeu de Mood. Un projet européen lancé en janvier qui n’aurait pas pu tomber plus au pic.

2021-01-15T11:30:50+01:0020 janvier 2021|, , , |

De l’habitat connecté de demain aux technologies du passé

Pour le huitième numéro de La science s’amuse, une émission co-produite par l’Université de Montpellier en collaboration avec Divergence-FM, nous vous proposons de rencontrer Anne-Sophie Cases, professeure à l’Institut d’administration des entreprises et nouvelle coordinatrice de HUT, Human at home project, qui nous parlera de l’avenir de l’habitat connecté.

2021-01-26T10:02:15+01:0014 janvier 2021|, , , |

Dans la famille coronavirus, je demande…

Comment savons-nous que le SARS-CoV-2 descend du même « ancêtre » coronavirus que celui de la chauve-souris ? Grâce à la phylogénie. Une science capable de retracer, et parfois prévoir, les différentes étapes de l’évolution d’un virus. Explication avec le chercheur Stéphane Guindon, créateur du logiciel PhyML.

2020-12-03T15:40:42+01:0028 décembre 2020|, , , , |

Fact check : L’application StopCovid contient-elle un mouchard ?

Mardi 2 juin 2020, l’application StopCovid a fait son apparition sur l’Apple store et le Play store (Google). Conçue par plusieurs compagnies comme Dassault Système, Capgemini ou encore ATHOS et pilotée par l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria), afin de faciliter le traçage de malades du Covid-19 et de leurs potentiels contacts, StopCovid avait été validée par l’Assemblée nationale et le Sénat le 28 mai 2020.

2020-12-04T08:32:59+01:007 juillet 2020|, , , |

L’intelligence artificielle va-t-elle bouleverser la profession médicale ?

Forgé dans les années 1950, le terme d’intelligence artificielle (IA) fait référence à un système informatique capable de raisonner, d’apprendre, et de planifier, avec un comportement évoquant celui des systèmes biologiques intelligents. Son apprentissage automatique, ou machine learning, s’appuie sur une programmation qui n’est pas uniquement déterminée par un code, mais s’adapte également aux données qui lui sont fournies.

2020-07-09T12:59:02+01:001 juillet 2020|, , , , |
Aller en haut