Appels à projets de recherche ExposUM 2024 : Exposome & grands défis sociétaux

ExposUM est une initiative de l’Université de Montpellier et de ses partenaires1 visant à établir un institut hors-les-murs et décloisonné de référence pour l’étude, la formation et les interfaces science – société, des déterminants environnementaux de la santé humaine. Lauréat de l’appel à projet ExcellenceS (PIA4) et soutenu par la Région Occitanie, ExposUM est financé à hauteur de 46,4 millions d’euros sur la période 2022-2030.

Contexte & objectif de l’appel

L’exposome correspond à l’ensemble des expositions tout au long de la vie aux facteurs environnementaux et sociaux dont les effets affectent la santé humaine par l’apparition, la favorisation, la modulation ou la prévention de maladies, transmissibles ou non. En ce sens, il est le pendant environnemental du génome, avec lequel il interagit tout au long de la vie des individus.

L’Axe Recherche de l’Institut ExposUM a pour ambition de soutenir et d’accélérer l’acquisition de connaissances primaires de manière interdisciplinaire, coordonnée et non segmentée sur les champs d’étude de l’exposome relevant des quatre piliers :

  1. Renforcer la surveillance des expositions dans l’environnement,
  2. Affiner la compréhension de l’écologie des hôtes, des agents pathogènes, des réservoirs et des vecteurs (approche One Health),
  3. Améliorer les connaissances fondamentales des mécanismes biologiques possiblement modulés par l’exposome,
  4. Étudier les conséquences sur la santé humaine.

La science des données constitue un pont reliant ces piliers, autant sur les plans méthodologiques qu’analytiques, et de valorisation des résultats. Un deuxième pont, constitué par l’étude et le développement de nouvelles stratégies de contrôle des expositions, complète cette architecture articulée avec les axes Interfaces et Formation.

C’est dans ce cadre que l’Institut ExposUM organise chaque année un appel à projet de recherche (AAP-R) co-financé par l’ANR et la Région Occitanie. Chaque AAP-R porte sur une thématique différente, volontairement large, relevant des contextes, des processus, des patrons ou des méthodes, et incluant des recherches relevant des piliers et des ponts sus-cités.

Conformément aux ambitions retenues par l’appel ExcellenceS, l’Institut ExposUM incite fortement les projets de recherche transdisciplinaire, tournée vers le Sud, l’initiation de nouvelles collaborations, la mise en valeur de ressources locales et régionales (en particulier les plateformes technologiques). Les projets devront s’inscrire, autant que possible, dans la démarche de science ouverte, en rendant les données produites faciles à trouver, accessibles, interopérables et réutilisables (FAIR)2.

Thématique

Le sujet choisi par l’Institut ExposUM pour l’AAP-R 2024 est “Exposome & grands défis sociétaux“.

Certains défis du XXIe siècle s’identifient à notre exposome réalisé (e.g. la pollution chimique), ou bien potentiel (e.g. pathogènes émergents). Notre exposome est altéré de façon proximale par les causes de certains défis (e.g. le changement climatique), ou, bien de façon collatérale, par les solutions susceptibles d’être déployées (e.g. nourrir et loger 9 milliards d’humains en 2040). Les hétérogénéités spatiale, temporelle ou inter-individuelle (sanitaire et socio-économique) de l’exposome constituent une dimension importante, tant fondamentale qu’appliquée, des nombreux défis sociétaux (populations éloignées du soin, grand âge, handicap).

Dans cette perspective, l’Institut ExposUM souhaite soutenir des projets de recherche transdisciplinaires originaux qui s’inscrivent dans une démarche d’interface entre la recherche fondamentale sur l’exposome et la santé publique, au sens large du One Health, relative aux grands défis sociétaux – qu’ils soient ou non mentionnés dans ce texte, pourvu que le choix soit explicite et suffisamment argumenté.

Calendrier

  • Ouverture : 9 novembre 2023
  • Clôture : 31 janvier 2024, 14:00 UTC+1
  • Diffusion des résultats : semaine du 10 juin
  • Début des projets : A compter de mi-juillet et au plus tard le 30 octobre 2024
  • Retours d’évaluation : Première quinzaine d’octobre

Modalités de financement

Pour son édition 2024, l’Institut ExposUM décline son AAP-Recherche en trois catégories de projet – standard, support et exploratoire. Un AAP spécifique sera également ouvert dans un second temps pour l’acquisition d’équipements au service de la recherche installés au sein de plateformes de recherche régionales.

À titre indicatif, il est prévu de pouvoir financer 3 projets standards, 4 projets supports et 4 projets exploratoires sur cet AAP pour une enveloppe totale de deux millions d’euros.

Projets de recherche standard

Cette catégorie correspond au format de projet de référence menant à la production de résultats originaux valorisables ou publiables.

  • Financement et durée : 200K€ sur 2 ans maximum
  • Dépenses éligibles : salaires (chercheur, ingénieur, technicien, assistant recrutés dans le cadre du projet) ; frais de fonctionnement (missions, consommables, stages, prestations de service, frais de publication, etc.) ; équipement
  • Dépenses non éligibles : contrats doctoraux (financés par le dispositif ExposUM Nexus), frais de gestion.

Projets de recherche support

Cette catégorie correspond au projet de recherche standard auquel s’ajoute la prise en charge totale du salaire de la porteuse ou du porteur.

  • Critère d’éligibilité spécifique : la porteuse ou le porteur doit avoir soutenu sa thèse (PhD) entre 2017 et 2023 et ayant au plus deux ans d’ancienneté de contrat (CDD chercheur, ITA ou BIATSS de niveau IGR) auprès de l’Université de Montpellier au mois de septembre 2024. Elle/il doit être en capacité à prendre rapidement des responsabilités scientifiques et à se projeter selon l’intérêt stratégique des partenaires du consortium ExposUM (en particulier vers l’international). La candidate ou le candidat peut se trouver hors du site au moment du dépôt mais s’engage dans ce cas à rejoindre l’UMR avec laquelle il propose le projet de recherche, à laquelle les fonds seront affectés.

La candidate ou le candidat s’engage dans une démarche proactive en vue de l’obtention d’un poste statutaire dans une unité du consortium ExposUM.

Une instruction du dossier de recrutement du candidat porteur sera réalisée par la Direction des ressources humaines de l’Université de Montpellier.

  • Financement et durée : 200K€ + salaire du porteur ou de la porteuse, sur 2 ans maximum
  • Dépenses éligibles : salaires (chercheur, ingénieur, technicien, assistant recrutés dans le cadre du projet) ; frais de fonctionnement (missions, consommables, stages, prestations de service, frais de publication, etc.) ; équipement
  • Dépenses non éligibles : contrats doctoraux (financés par le dispositif ExposUM Nexus), salaire des personnels statutaires, frais de gestion.

Projets de recherche exploratoire

Ces projets ont vocation à initier une dynamique de recherche exploratoire et originale, tester des hypothèses et approches, pour produire des résultats préliminaires en vue de futures réponses à des appels d’offre de plus grande envergure.

  • Critère d’éligibilité spécifique : caractère exploratoire et original du projet.
  • Financement et durée : 50K€ sur 2 ans maximum.
  • Dépenses éligibles : frais de fonctionnement (missions, consommables, stages, prestations de service, frais de publication, etc.) ; équipement.
  • Dépenses non éligibles : salaires, contrats doctoraux (financés par le dispositif ExposUM Nexus), frais de gestion.

Critères d’éligibilité valables pour les trois catégories

Les projets de recherche devront satisfaire les critères suivants :

Le projet doit avoir pour porteur principal un personnel permanent ou contractuel affilié à une structure de recherche relevant du consortium3 et être employé par l’un des partenaires du consortium.  Il ou elle doit être déjà officiellement membre de la structure en question – ou au plus tard l’être au mois d’octobre 2024 – et pour un personnel contractuel, son contrat dans cette même structure doit courir jusqu’à la fin prévue du projet. Le projet peut avoir une ou des structures partenaires. Cependant, seules les structures faisant partie de la liste des structures éligibles sur cet appel pourront recevoir des fonds au titre du projet.

Le projet doit avoir l’ambition de produire des connaissances relatives à l’exposome – i.e., tout déterminant de la santé humaine d’origine environnementale (y compris sociale) –  et s’inscrire dans le périmètre thématique de l’appel à projet en cours. Cette adéquation doit être évidente dès le résumé du projet.

Recrutements

  • Le personnel financé ne pourra être recruté qu’au sein des structures de recherche du consortium
  • Les chercheurs contractuels seront recrutés par l’UM

Limite de soumission et modalités de dépôt

Compte tenu des capacités d’évaluation de l’Institut, le nombre de dépôts autorisés est limité au niveau des structures de recherche comme suit (en nombre maximum de projets déposés en tant que structure porteuse, déposé par unité/ fédération hospitalo-universitaire (FHU)*, en tant que porteur principal par unité/FHU :

*La candidature au titre d’une FHU est réservée aux membres qui ne sont pas affiliés à une structure de recherche du consortium. Les FHU seront de fait considérées comme des structures de moins de 60 EC/C titulaires. De manière générale, un EC/C ne peut candidater qu’au titre de son affiliation principale.

Taille de la structure (en nombre d’EC/C titulaires)Nombre maximum de projets autorisés par catégorie 
standard et supportexploratoire
≤ 601 standard ou bien 1 support1
> 601 standard + 1 support ou bien 2 supports

Enseignants-chercheurs et chercheurs (EC/C), incluant les praticiens hospitaliers (PH) et personnels hospitalo-universitaires permanents (MCU-PH, PU-PH).

Le projet doit être rédigé préférentiellement en anglais, à partir de la matrice et du budget prévisionnel, en respectant les consignes figurant sur ces derniers, selon la catégorie de projet choisie.


Le dépôt se fera exclusivement par envoi du projet au format PDF et du budget prévisionnel au format Excel  par email avant le 31 janvier 2024 (14:00 UTC+1)

  • Intituler le PDF et l’Excel de la manière suivante : Nom Prénom Porteur_Nom Structure de Recherche_Catégorie de projet.pdf,
  • Préciser dans l’objet du mail : [AAP-R 2024] – Nom Prénom Porteur_Nom Structure de Recherche_Catégorie de projet et en mettant en copie la direction de la structure de recherche porteuse.

Évaluation & sélection

Tous les projets seront évalués sur la base du seul fichier déposé4.

La qualité scientifique des projets de recherche sera appréciée par le Conseil d’Orientation et d’Évaluation de la Recherche (COER) qui sollicitera également, pour chaque projet, un rapporteur anonyme extérieur (français hors Occitanie ou étranger), selon les critères suivants :

  • son intérêt scientifique et son originalité, dans le périmètre de l’Initiative ExposUM,
  • ses qualités méthodologiques,
  • son potentiel d’impacts (fondamentaux comme appliqués),
  • sa faisabilité (au regard des partenaires, du calendrier et du budget présentés).

La qualité péri-scientifique sera appréciée par le Comité de Direction (CoDir), dans l’intérêt stratégique de l’Institut, du site et des partenaires, selon les critères suivants :

  • la transdisciplinarité, l’initiation de nouveaux partenariats,
  • les dimensions One Health et santé globale5,
  • l’orientation au Sud,
  • le potentiel de traduction sanitaire,
  • l’interaction avec les axes formation et interfaces (science – société)6,
  • la capitalisation sur les ressources locales (Montpellier), régionales (Occitanie), ainsi que les autres projets7 du périmètre ExposUM, qu’ils soient financés ou déposés,
  • le respect de la démarche de science ouverte, opérée par l’Université de Montpellier.

Pour chaque catégorie de projet de recherche, un classement sera établi par cumul des deux notes, pondérées aux deux tiers pour la qualité scientifique et au tiers pour la qualité péri-scientifique.

Les classements indépendants des trois catégories seront ensuite soumis pour sélection des projets par le Conseil d’Orientation Scientifique et Stratégique (COSS), dans les limites budgétaires de l’Institut fixées pour ses appels 2024.

Dans l’éventualité où le nombre de projets déposés dépasserait les capacités d’évaluation ordinaire de l’Institut, le Conseil d’Orientation et d’Évaluation de la Recherche (COER) et le Comité de Direction (CoDir) d’ExposUM se réservent le droit d’effectuer une pré-sélection sur la base de l’adéquation du résumé avec le périmètre de l’appel.

Engagements de la porteuse ou du porteur

  • Respecter, dans le cadre de la conception et la mise en œuvre du projet soumis au présent appel à projets, les valeurs et principes d’intégrité scientifique destinés à garantir le caractère honnête et scientifiquement rigoureux de tout travail de recherche, visés à l’article L.211-2 du Code de la recherche et énoncés par la Charte nationale de déontologie des métiers de la recherche et la Charte relative à l’intégrité scientifique de l’Université de Montpellier,
  • Respecter, le cas échéant, le protocole de Nagoya,
  • Faire figurer les logos de l’Université de Montpellier, de France 2030, de l’Institut ExposUM et de la Région Occitanie dans tous les documents relatifs à la réalisation du projet (publications, support de communication…).
  • Faire parvenir à l’Institut (rf.re1713037562illep1713037562tnomu1713037562@paa-1713037562musop1713037562xe1713037562), un rapport annuel et un rapport final au plus tard deux mois après la fin du projet (bilan financier et rapport synthétique) qui pourront être utilisés dans les supports de communication de l’Université selon un modèle transmis. Un guide projet détaillant les procédures de gestion et les attentes concernant les rapports sera transmis au porteurs retenus.
  • appliquer la charte de signature des publications de l’UM en vigueur à toutes les productions scientifiques; respecter les dispositions liées à la science ouverte et la Loi pour une république numérique (publication en open access). Les porteurs des laboratoires sous-tutelle UM déposeront le texte intégral des publications dans l’archive ouverte (https://hal.umontpellier.fr)
  • effectuer les démarches d’obtention des autorisations/agréments de recherche nécessaires dans les secteurs réglementés (organismes génétiquement modifiés, utilisation d’animaux à des fins scientifiques, données de santé, utilisation des ressources génétiques et partage des avantages en résultant, bioéthique…).

Liste des structures de recherche éligibles à cet appel

ABSYS, AGAP, AIDA, AMAP, ANALYSES, ART-Dev, ASTRE, BC2M, BCM, BioWooEB, BRM, CBGP, CBS, CDE, CEE-M, CEFE, CEMIPAI, CEPEL, CERCOP, ChimEco, CRBM, CREAM, DEFE, DGIMI, DIADE, DiaScope, DMEM, ECO&SOLS, ECOTRON, EDPFM, EDSM, ESPACE-DEV, EuroMov, DHM, FHU Evocan 2, FHU Neurexpo, FHU Regenhab 2, FHU TIE, Forêts et Sociétés, G-EAU, GECO, Génopolys, GM, HortSys, HSM, IATE, IBMM, ICGM, ICSM, IDEDH, IDESP, IEM, IES, IGF, IGH, IGMM, IHD, IHPE, IMAG, IMAGINE, INM, INNOVATION, INTERTRYP, IPSiM, IRCM, IRIM, IRMB, ISDM, ISEM, ITAP, L2C, LBE, LBN, LDP, LEPSE, LICeM, LIRDEF, LIRMM, LISAH, LMGC, LPHI, LSTM, LUPM, Maraîchage, MARBEC, MISTEA, MIVEGEC, MMDN, MoISA, MRE, MRM, MSH, Sud, OREME, PCCEI, Pech Rouge, PHIM, PhyMedExp, QualiSud, Recyclage et Risque, SantESiH, SELMET, SENS, SPO, Sys2Diag, TETIS, TransVIHMI, Vassal, VBIC

Gouvernance de l’Institut ExposUM

Comité de Direction (CoDir) : Éric Delaporte (dir.), Aurélie Binot (interfaces), Charlotte Boullé (formation), Mircea Sofonea (recherche).

Equipe opérationnelle : Morgane Cottin, Camille Couralet, Noémie Moret, Elodie Suttling.

Conseil d’Orientation Scientifique et Stratégique (COSS) : Jacques Mercier (prés.),Amaria Baghdadli, Bernadette Bensaude-Vincent, Pascal Demoly, Delphine Destoumieux-Garzon, Hélène Fenet, Didier Fontenille, Sylvain Gandon, Julie Pannequin, Denis Pesche, Coumba Toure Kane, Muriel Vayssier-Tarissat, Laurent Visier.

Conseil d’Orientation et d’Évaluation de la Recherche (COER) : Manouk Abkarian, Anne-Muriel Arigon, Charlotte Boullé, Anca-Mirela Chiriac, Constance Delaby, Gauthier Dobigny, Elena Gomez, Christelle Gramaglia,l Antoine Gross, Alexandre Hobeika, Nadine Laguette, Georges Lutfalla, Antonio Maraver, Anatja Samouelian, Mircea Sofonea (prés.), Jérôme Thireau, Annelise Tran.


  1. Cirad, CNRS, Ifremer, INRAe, Inria, Inserm, IRD, ENSCM, Institut Agro, CHU Montpellier, ICM, Région Occitanie. ↩︎
  2. La liste des engagements des porteurs est détaillée à la fin de ce document. ↩︎
  3. Voir liste des structures éligibles en dernière page. ↩︎
  4. La procédure de cet AAP ne prévoit pas de réponse aux rapporteurs ni d’entretien. ↩︎
  5. Pour bénéficier de cette bonification, la seule mention de l’approche One Health est insuffisante : l’étude simultanée des santés humaine, animale et environnementale doit être explicitement argumentée et centrale dans le projet. ↩︎
  6. L’intégration d’étudiants en stage ou en thèse dans le projet ou une diffusion scientifique ordinaire sont insuffisantes pour bénéficier de cette bonification qui vise les projets s’articulant avec les actions propres aux deux autres axes de l’Institut. ↩︎
  7. Ce point est particulièrement valorisé si le projet auxiliaire en question n’implique pas les mêmes membres et structures. ↩︎