Xavier Garric est chercheur à l’Institut des Biomolécules Max Mousseron et co-fondateur de la start-up Womed qui développe un dispositif médical intra-utérin pour combattre l’infertilité. Pour consacrer plus de temps à son entreprise, il bénéficie d’un concours scientifique. Il nous en parle dans la série vidéo « Décollage » proposée par la direction de l’innovation et des partenariats de l’Université de Montpellier (DIPA).

Créée en 2018 à Montpellier et lauréate du Grand prix I-Lab, la start-up Womed a développé un dispositif médical très innovant : un film polymère qui répare la paroi utérine et permet de lutter contre les risques d’infertilité mécanique chez la femme. Issu d’une collaboration entre le département biopolymères artificiels (IBMM) et le service de gynécologie-obstétrique du CHU de Nîmes, ce projet a suivi le programme de maturation de la Satt AxLR jusqu’au développement industriel de son prototype.

Xavier Garric a pu compter sur l’accompagnement de la DIPA dans la négociation et la mise en place de tous les contrats mais aussi pour son concours scientifique. Un dispositif « qui permet de dédier une partie de son temps universitaire pour faire des activités de conseils scientifique dans le cadre de cette société » explique le chercheur qui profite de cette vidéo pour livrer deux conseils : « Ne pas avoir peur de l’inconnu, parce que quand on part dans un projet de création de société il y a plein de choses qu’on ne comprend pas donc il faut y aller ». Ensuite « communiquer et vulgariser sur son projet de recherche avec tous les collaborateurs de la DIPA, pour pouvoir leur montrer quelle est la finalité du projet et pour qu’ils se sentent impliqués, parce que c’est une course contre la montre ! »

Et si vous aussi vous faisiez décoller vos projets ? Contactez-nous

Notre mission la réussite de votre projet !

_____________________________