Exposition de photographies – Espace culturel, Faculté d’éducation, 2 place Marcel Godechot – Montpellier.
Du lundi au vendredi.

Preuves d’amour

© Camille Gharbi Photographe

De Camille Gharbi, photographe.

Cette série de photographies cherche à questionner la violence domestique et la réponse que nous lui faisons, à travers son expression la plus extrême : l’homicide conjugal.

En se concentrant sur des objets du quotidien transformés en armes de crime, Camille Gharbi nous propose de prendre du recul sur des actes dont la récurrence semble révéler : « un profond malaise sociétal dont il est grand temps de prendre toute la mesure ».

Son intention est la suivante :  « […] pour parler de ce sujet à la fois terrible et si commun, j’ai pris le parti de concentrer mon travail photographique sur ces objets du quotidien qui se voient transformés en armes de crimes. Ces artefacts familiers, issus pour la plupart de mon propre domicile et photographiés sur un fond bleu clair sobre, ne permettent pas de saisir de prime abord la violence des faits auxquels ils font référence. Cette prise de distance impose un temps de réflexion. Les meurtres de femmes par leur conjoint, ex-conjoint, ou amant, ne sont pas de simples cas isolés qui toucheraient une certaine catégorie de la population. »

  • Infos pratiques :

    • Tram ligne 1, arrêt Stade Philippidès.
    • Courriel