Coordonnée par l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne, le Master conjoint Erasmus Mundus RADMEP : « Radiation and its Effects on MicroElectronics and Photonics Technologies » est un programme d’étude intégré mis en oeuvre par un consortium d’établissements.

©rangizzz – stock.adobe.com

L’université de Jyvaskyla en Finlande, l’Université Catholique de Leuven en Belgique, et l’Université de Montpellier s’unissent pour renforcer l’attractivité de l’enseignement supérieur européen et favoriser l’employabilité des étudiants en soutenant des formations d’excellence au niveau master et en offrant des bourses aux meilleurs étudiants du monde.

S’intéressant aux effets des radiations sur la photonique et la micro-électronique, l’objectif du Master RADMEP est de former les étudiants à ces avancées technologiques clés pour le futur de l’Europe. Cette formation leur fourni des méthodologies et des applications pratiques, pour les nouveaux défis du spatial, de l’aéronautique du véhicule autonome et électrique, du démantèlement nucléaire.

Programme du Master RADMEP

Les premier et deuxième semestres se tiendront respectivement à Jyvaskyla et à l’Université Catholique de Leuven. Au troisième semestre, les étudiants auront le choix de se spécialiser à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne pour l’option « effets des radiations sur les technologies photoniques » ou à la Faculté des Sciences de l’UM pour le programme, « effets des radiations sur les technologies micro-électroniques et les technologies électroniques avancées ». Ce partenariat participe à la stratégie d’internationalisation de la formation de l’Université de Montpellier et contribue à son rayonnement en Europe et dans le monde.