L’Université de Montpellier organise la semaine de lutte contre les LGBT+ phobies

Du 14 au 18 novembre 2022, l’Université de Montpellier organise une semaine de lutte contre les LGBT+ phobies avec une table ronde ainsi qu’un film documentaire qui émailleront cette semaine sur le thème de l’inclusion des personnes LGBT+ dans toutes les dimensions de la vie universitaire. Un engagement fort et de longue date qui s’inscrit dans le cadre d’une politique active de lutte contre toutes les formes de discriminations mise en oeuvre par l’UM.

La charte d’Engagement LGBT+ de l’enseignement supérieur de l’association L’Autre Cercle officiellement lancée le 13 octobre 2022 à l’Université de Montpellier

En 2016, l’Université de Montpellier était le premier établissement de l’enseignement supérieur à signer la charte de l’association nationale l’Autre Cercle, marquant son attachement à l’inclusion des personnels LGBT+ en son sein. Le 13 octobre dernier, l’UM a renouvelé cet engagement, en signant une nouvelle version de cette charte qui prend désormais en compte les étudiantes et étudiants.

L’Université de Montpellier, par le biais de cette charte s’est engagée notamment à :

  • la création d’un environnement de travail et d’étude inclusif ;
  • veiller à une égalité de droit et de traitement quelle que soit l’orientation sexuelle ou l’identité de genre ;
  • soutenir les victimes de propos ou d’actes discriminatoires ;
  • mesurer les avancées et partager les bonnes pratiques pour faire évoluer l’environnement professionnel et le cadre d’études dans l’enseignement supérieur.

Aujourd’hui encore, vivre sereinement son orientation sexuelle ou son identité de genre peut ne pas aller de soi, comme le confirment plusieurs enquêtes récentes. Pour les personnels de l’enseignement supérieur, les premiers résultats de l’étude ACADISCRI conduite dans deux universités françaises en 2018 indiquent qu’être un homme non conforme aux normes de virilité, ou être LGBT, figurent parmi les motifs perçus les plus fréquents de micro-agressions. Par ailleurs, l’Observatoire de la vie étudiante rapporte que l’orientation sexuelle était toujours, en 2020, évoquée comme un facteur de stigmatisation.

Cette semaine de lutte contre les LGBT+ phobies s’annonce comme un temps fort de l’année universitaire, au cours de laquelle un ensemble d’actions seront soutenues afin de favoriser un environnement de travail et d’étude bienveillant et inclusif permettant à chaque personne de se sentir libre d’être elle-même.

L’agenda de la « Semaine de lutte contre les LBT+ phobies »

Cette semaine débutera le 14 novembre de 12h30 à 13h30 par une table ronde intitulée : « Comment les personnes non-LGBT+ peuvent-elles s’impliquer dans la lutte contre les LGBT+ phobies ? ». Elle se tiendra à la Maison des étudiants de Triolet en présence de Philippe Augé, président de l’Université de Montpellier. Flora Bolter, co-directrice de l’Observatoire LGBTI+ de la Fondation Jean Jaurès, politiste et militante associative LGBTI et Julie Boiché, vice-présidente à la responsabilité sociale de l’Université de Montpellier seront les intervenantes de cette table ronde. Cette dernière s’appuiera sur la vidéo d’un micro trottoir réalisé fin septembre auprès des étudiantes et étudiants de quatre campus de l’Université de Montpellier.

La semaine se poursuivra le 16 novembre à 19h avec la diffusion du film documentaire « La première marche » de Hakim Atoui & Baptiste Etchegaray à la Maison des étudiants Aimé Schoenig sur le Site de Richter. Ce film documentaire sera également diffusé à Carcassonne, dans la salle des Actes de la Faculté d’éducation à 12h45.

« Le 9 juin 2019, quatre étudiants mènent à Saint-Denis la première Marche des fiertés en banlieue. 50 ans après Stonewall, ils imposent le combat LGBT là où personne n’avait voulu l’imaginer. Une immersion trépidante parmi les organisateurs de la pride, banlieusards et fiers. Les enjeux d’intersectionnalité et d’inclusivité des luttes sont clairement posés. Les jeunes militants débordent d’une énergie communicative dans un documentaire plein d’humour et d’engagement, qui inspire une volonté d’unité face aux oppressions »

Informations pratiques :

Date : du 14 au 18 novembre 2022
Lieu : Université de Montpellier
Voir le programme de la Semaine de lutte contre les LGBT+ phobies