Le 1er juillet, l’Université de Montpellier célébrait trois événements en un, lors d’une journée spéciale organisée au Jardin des Plantes et intitulée « Des plantes aux parfums, entre art et science ». Au programme : visites, ateliers et exposition pour la présentation du parfum Eau De Belleval, l’inauguration de l’Orangerie et de ses abords et le lancement officiel du fonds de dotation pour la rénovation de l’Intendance. Retour en images.

Atelier Litternature

Philippe Augé et le préfet Jacques Witkowzki assistent, avec les élèves de la classe de CM1 de l’école Pouzols, à un atelier naturaliste et littéraire. Animé et conçu par Fabio Perruchet, Elisabeth Holtzer et Lou Oms du service culture scientifique, cet atelier proposait une observation des plantes odorantes à la loupe, en herbier, mais aussi dans les livres. Une manière de sensibiliser à la diversité des plantes à fleurs et à leur classement.

Atelier création de parfum

Sous l’œil attentif d’Isabelle Parrot, vice-présidente déléguée à la culture scientifique, les élèves de l’école Pouzols ont pu s’initier au monde des parfums grâce à un second atelier animé par un parfumeur junior. Les petits apprentis ont pu découvrir comment décrire des ingrédients odorants et les assembler avant de repartir avec leur création parfumée.

Atelier distillation

Les élèves de CM1 de l’école Alain Savary de Montpellier ont pu s’initier à l’art subtil de la distillation. Objectif : comprendre comment produire une huile essentielle à partir d’une matière première végétale. Ici le romarin ou Salvia rosmarinus, ingrédient phare de l’Eau de Belleval.

Exposition dans l’Orangerie

Pour son inauguration, l’Orangerie s’est parée d’étranges feuilles… Celles des œuvres sérigraphiques de l’artiste Caroline Muheim (à droite sur la photo) qui présente Les hautes herbes puis Inventaires des urgences, deux séries réalisées lors de ses résidences à l’UM.

Inventaire des urgences

Réalisées en 2019 et 2021, au moyen d’encres végétales, Les hautes herbes et Inventaire des urgences sont inspirées des plantes comestibles et médicinales poussant sur le campus. Bourraches, laurier tin, plantin, fenouil ou poireaux sauvages, ces plantes ont parallèlement fait l’objet d’un travail d’inventaire réalisé, avec la complicité du service Art et Culture, en collaboration avec les enseignants-chercheurs et les étudiants de l’atelier d’illustration botanique de Serge Muller.

L’Eau de Belleval

L’UM s’est associée au parfumeur Arthur Dupuy (à gauche sur la photo) pour créer un parfum inspiré par les essences identitaires du Jardin des Plantes de Montpellier. Un écho à la toute première eau parfumée de l’histoire, l’Eau de la Reine de Hongrie, dont Montpellier eut le monopole de la commercialisation sous Louis XIV. Nommée Eau de Belleval, cette création est un hommage au célèbre fondateur du jardin de Montpellier. Pour chaque parfum vendu, trois euros seront directement reversés au fonds de dotation du Jardin des Plantes.

Lancement du fonds de dotation pour l’Intendance

À l’occasion de l’inauguration de l’école systématique et de l’Orangerie, Claude Cazes, président de la Fondation pour le jardin des plantes et Françoise Panthène, présidente du fonds de soutien à la restauration de l’intendance ont officiellement lancé le début de la collecte.

Convivialité

En ce 1er juillet, et au lendemain de la levée des mesures sanitaires, c’est avec un plaisir non dissimulé que les invités ont pu partager, pour la première fois depuis plus d’un an, un moment convivial autour des douceurs du Traiteur Grand.