A l’UM la science [S03-ep015] : Alimentation et cancer

Cette semaine dans A l’UM la science, Sophie Tissot, doctorante au laboratoire Mivegec, nous parle d’évolution, de cancer et d’alimentation. Notre reportage nous emmène visiter la plateforme PhénoArch avec Bertrand Muller. Enfin notre invitée de dernières minutes est Agnès Pesenti qui nous présente le prochain Bar des sciences. Une émission co-produite avec Divergence FM et diffusée tous les mercredis à 18h sur le 93.9.

Nous sommes le 24 janvier, le premier mois de cette nouvelle année est à peine écoulé et pourtant les bonnes résolutions sont déjà un très lointain souvenir. Savez-vous d’ailleurs quelles sont les résolutions les plus courantes chez les français ? Le très original triptyque : faire du sport, mieux manger et bien sûr perdre du poids.

Alors on peut parler diktat de la mode, tyrannie du corps etc. mais peut-être que cette obsession de l’alimentation dans nos sociétés modernes trahit aussi l’intuition d’une forme de déséquilibre évolutif. Nous connaissons les effets délétères de nos régimes alimentaires sur nos organismes. Les liens entre alimentation et cancer par exemple, sont largement démontrés. C’est triste mais plus vous mangez et plus vous mangez riche, plus vous risquez de nourrir votre futur cancer.

Aujourd’hui l’oncologie évolutive s’intéresse de près à ces liens entre disponibilité alimentaire et tumorigénèse et tente de comprendre si cette corrélation n’existe que chez les mammifères ou si l’homme partage ce trait avec des espèces très différentes de lui sur le plan évolutif comme les poissons ou les hydres. Pour cela, la science fait ce qu’elle sait faire : expérimenter et comparer.

On en parle avec Sophie Tissot, doctorante au laboratoire Mivegec mais aussi au CREEC le centre de recherche écologique et évolutionniste sur le cancer. Elle est premier auteur de cette étude intitulée « L’impact de la disponibilité alimentaire sur la tumorigenèse est conservé au cours de l’évolution » publiée dans la revue Scientific report.

En deuxième partie d’émission Bertrand Muller chercheur au Lepse, le laboratoire d’écophysiologie des plantes sous stress environnementaux, nous fait découvrir PhénoArch, une plateforme de phénotypage dédiée à l’analyse des déterminismes génétiques de la réponse des plantes à la sécheresse, à la température ou à la lumière.

Enfin pour notre interview de dernières minutes c’est Agnès Pesenti, responsable à la culture scientifique de l’UM, qui vient vous présenter ses vœux et vous annoncer la reprise du bar des sciences avec une prochaine conférence le 25 janvier autour de la question : « Faut-il avoir peur de l’intelligence artificielle ? ».

A l’UM la science vous avez le programme, c’est parti !

Coproduction : Divergence FM / Université de Montpellier
Animation :
Lucie Lecherbonnier
Interview
: Aline Périault / Lucie Lecherbonnier
Réalisation : Alice Rollet / Tom Chevalier

Retrouver l’émission “A l’UM la science” sur Divergence FM 93.9


Retrouvez les podcasts de l’UM désormais disponibles sur votre plateforme favorite (Spotify, Deezer, Apple podcasts, Amazon Music…).