A l’UM la science [S03-ep016] : Les postillons sous le microscope

Cette semaine dans A l’UM la science, Ashley Nord, chercheuse au centre de biologie structurale, nous parle de bactéries, de virus et de postillons. Notre reportage nous emmène visiter la plateforme Phenopsis avec Myriam Dauzat. Enfin notre invitée de dernières minutes est Ghyslaine Besançon, qui nous présente la projection débat du film Bigger Than Us. Une émission co-produite avec Divergence FM et diffusée tous les mercredis à 18h sur le 93.9.

Nous nous sommes tous déjà retrouvés en grande discussion avec une personne très en colère ou très saoule qui, sous le coup de l’émotion ou de l’alcool, assortit chacune de ses paroles d’une armée de postillons contre laquelle la seule défense consiste à plisser fortement les yeux tout en esquissant un petit mouvement de repli.

Une expérience désagréable sur le plan sensitif mais aussi une forme d’intrusion, comme si votre interlocuteur ne faisait pas que vous envoyer un mélange d’eau, de protéines et d’ions minéraux, c’est la composition de la salive sachez-le. D’ailleurs savez-vous que le terme postillon vient de l’italien postiglione ? Poste au sens d’un attelage avec des chevaux chargé de convoyer des voyageurs.

A première vue un sens assez éloigné de nos projections salivaires et pourtant ces gouttelettes transportent elles-aussi des voyageurs. Souvenez-vous du Covid et de nos angoisses quand une de ces bombes liquides venait s’écraser sur nos visages. Oui les postillons sont d’excellents véhicules pour les virus. Mais les virus sont-ils les seuls à profiter de ce moyen de transport rapide et gratuit ? Non, les bactéries peuvent-elles aussi être aéroportées comme cela peut se produire dans la transmission de la tuberculose. Ces aérosols, notre invité en a fait l’objet de son dernier papier publié dans la revue Journal of aerosol science.

Elle est chercheuse CNRS, biophysicienne au Centre de biologie structurale, le CBS et elle fait également partie des 8 lauréates et lauréats du programme Impulscience décerné par la fondation Bettencourt en novembre dernier pour ses recherches sur les biofilms.

En deuxième partie d’émission notre dernier reportage sur la plateforme M3P nous emmène en compagnie de Myriam Dauzat voir Phenopsis, un automate d’irrigation et de prise d’image en chambre de culture qui permet de suivre le développement de plus de 500 plantes.

Enfin notre invité de dernière minute est Ghyslaine Besançon responsable de la communication à l’Institut Agro Montpellier et elle nous présente la projection débat du film Bigger Than Us qui aura lieu le 6 février à 18h.

A l’UM la science vous avez le programme, c’est parti !

Coproduction : Divergence FM / Université de Montpellier
Animation :
Lucie Lecherbonnier
Interview
: Aline Périault / Lucie Lecherbonnier
Reportage : Aline Périault / Lucie Lecherbonnier
Réalisation : Alice Rollet

Retrouver l’émission “A l’UM la science” sur Divergence FM 93.9


Retrouvez les podcasts de l’UM désormais disponibles sur votre plateforme favorite (Spotify, Deezer, Apple podcasts, Amazon Music…).