Innovation en odonto

Le 20 mars c’est la journée mondiale pour la santé bucco-dentaire. L’occasion de rappeler à chacun l’importance de protéger ses dents et pour l’Université de Montpellier, de faire le point sur les dernières innovations en matière d’enseignement et de soin.

L’odontologie est une discipline à part entière avec un Centre de soins dentaire situé à Malbosc sur le même site que la faculté d’odontologie. A Montpellier, cette spécialité est pleinement investie dans la formation, la recherche et le soin en visant toujours l’innovation, l’avant-garde et l’excellence pour ses étudiants et ses patients.

En tant qu’établissement public, il est un des seul centre dentaire hospitalier dans la partie est de la région qui reçoivent tous les types de patients porteurs de polypathologies. Extrêmement innovant, il est le seul centre hospitalo-universitaire régional de ce type à former dans les locaux aussi bien universitaires qu’hospitaliers à la prothèse numérique avec des dispositifs d’impression 3D qui permettent de concevoir des prothèses pour les patients en 3 heures seulement. Il est aussi reconnu pour son projet de télémédecine « E-dent » qui a reçu de nombreux prix et le premier dans le domaine de l’odontologie le plus développé au niveau mondial. Enfin, les étudiants reçoivent une formation initiale de pointe avec des simulateurs virtuels dès leur entrée dans la faculté.

L’odontologie, une composante hospitalière et universitaire innovante

L’odontologie a commencé depuis des années le virage de l’innovation numérique et de la robotique. L’équipe, pluridisciplinaire, dispose au sein du centre de soins dentaire d’une unité complète de réhabilitation numérique en prothèses. Elle consiste à acquérir des images par lecture optique et non plus avec des empreintes afin d’arriver à la conception d’une prothèse fixe qui sera intégrée au millième de millimètres près dans la cavité buccale du patient, et ce en moins de 3 heures.

Une unité médicale d’activité unique en France a été constituée intégrant des machines numériques dernier cri pour ces prises en charge novatrices. L’équipe qui constitue cette unité est la plus avancée au niveau national en termes d’expertise, en recherche et développement en prothèse numérique. Elle est également référente pour de nombreux partenaires industriels de ce domaine afin d’évaluer leurs dernières avancées, et ce grâce à l’investissement sans relâche des équipes au quotidien.

L’équipe est impulsée par deux professeurs de prothèse, Pr Jacques MARGERIT et Pr. Sylvie MONTAL, soutenue par le coordonnateur de service, Professeur Jean VALCARCEL, est sous la responsabilité de Monsieur le Dr. Michel FAGES et de Monsieur le Dr. Jean-Cédric DURAND.

Cette dynamique commence avec un DU propre et une plateforme numérique unique : « Lyra ». Elle regroupe une multitude de machines et technologies numériques concentrées en un même site pour permettre la formation la plus pointue possible des étudiants et des praticiens. Elle est portée par le Doyen, le Pr. Philippe Gibert, qui porte l’UFR odontologie vers l’odontologie du futur.

Un centre d’excellence en télémédecine

La télémédecine dentaire à Montpellier bénéficie d’une expertise avancée. Le projet E-dent porté par le Dr Nicolas Giraudeau (trophée de la e-santé, États généraux de l’innovation organisationnelle en santé), est l’unique projet de telédentisterie le plus développé au niveau mondial. Il est amené à servir de fer de lance pour la téléexpertise à distance entre le Centre de soins et le monde libéral. De plus en plus de services hospitaliers y font appel jusqu’à l’UCSA et les patients en détention dans l’unité de Villeneuve les Maguelone.

Les équipes d’odontologistes impliquées en recherche clinique ont permis au centre de soins de devenir une unité de référence des maladies rares orales et dentaires « O-Rares » sous l’impulsion du Pr. Frédéric Cuisinier et du Dr. Pierre-Yves Collard Dutilleul.

D’autres équipes, sous l’égide des Pr. Dominique Deville de Périère et Pr. Christophe Hirtz contribuent, en synergie et au sein de la plateforme de protéomique du laboratoire du Pr. Sylvain Lehmann, au développement de nouveaux outils de diagnostic salivaires utiles en santé générale avec des résultats qui font d’elle actuellement une équipe experte dans ce domaine au niveau international.

Une formation initiale de pointe avec… des simulateurs virtuels !

En 2017, la restauration de deux salles de TP au profit de la formation des futurs chirurgiens a été financée. En septembre 2018, ce sont deux simulateurs haptiques – les premiers en France – qui seront inaugurés. L’UFR odontologie de Montpellier va ainsi entrer dans l’ère de l’enseignement « virtuel » en permettant aux étudiants de réaliser la totalité des traitements thérapeutiques et de ressentir les sensations et réactions des patients avant de les opérer réellement.

Une mission de service public

Depuis des années, les équipes d’odontologie sont engagées dans des consultations et des prises en charge novatrices au service de la santé orale des populations ayant besoin de prises en charge particulières : patients en situation de handicap ou patients hospitalisés porteurs de polypathologies. Dans ces cas, la santé orale est contributive de diagnostic et pronostic sur leur santé générale. La consultation de parodontie médicale initiée et portée par le Dr. Orti et le Dr. Mertens accueille les patients des services de médecine métabolique, de cardiologie, de gynécologie-obstétrique et de rhumatologie, qui sont atteints de maladie parodontale interférant avec leur pathologie générale.

Des consultations tout aussi spécialisées au centre de soins, autant en odontologie pédiatrique qu’en chirurgie maxillo-faciale, accueillent les patients hospitalisés nécessitant des spécificités d’approche essentielles en cardiologie, en cancérologie ou en pédiatrie.

Ainsi, l’équipe œuvrant quotidiennement à l’UCAA (Unité de chirurgie et d’anesthésie ambulatoires) prend en charge de manière unique au niveau national, tous les jours de la semaine, de nombreux patients ayant des besoins spécifiques pour des réhabilitations orales intégrales, sans concession sur la qualité comme sur la pérennité. Il s’agit d’un des seuls établissements en France à pratiquer cette prise en charge.

« Toutes ces dynamiques et toutes ces innovations sont des atouts méconnus, patiemment mis en place par le travail au quotidien des PUPH, MCUPH responsables et acteurs sans distinction de statut. En effet ils sont tous engagés dans nos trois missions enseignement, soins, recherche, avec chacun leur surspécialités et leurs spécificités. Pour tous c’est un engagement quotidien, pour assurer la meilleure formation possible pour les étudiants, le meilleur service public de santé orale que nous devons à nos concitoyens de tout âge, de toute condition médicale et qui doit constituer pour le CHU comme pour l’Université, une force qu’il faut connaitre et sur laquelle il faut compter ! » Concluent les Professeurs Philippe Gibert et Jean Valcarcel.

 

2018-03-21T09:24:29+00:0020 mars 2018|, , , , , , |