Bienvenue dans l’émission co-produite par l’Université de Montpellier et Divergence-FM qui vous emmène en croisière dans les laboratoires de l’archipel Muse. Notre invité du jour est Jacques Reynes, médecin infectiologue et responsable du service des maladies infectieuses et tropicales au CHU de Montpellier. En seconde partie d’émission Christophe Hirtz vous fait découvrir le spectromètre de masse.

Cette semaine nous embarquons pour une navigation mouvementée au cœur de la tempête Covid-19. Huit mois après le début de l’épidémie, la France retient toujours son souffle dans l’appréhension d’une possible seconde vague. Huit mois pendant lesquels l’ensemble de la communauté scientifique est restée sur le pont dans un effort de recherche inédit pour explorer cette maladie nouvelle et faire face au tsunami sanitaire mais aussi économique et sociale qu’elle a entraîné d’autre part .

Dans un treizième numéro exclusivement consacré à la Covid-19 et à ses conséquences, le magazine de vulgarisation scientifique LUM donne la parole aux virologues, épidémiologistes, cliniciens, écologues, chimistes, informaticien.e.s, économistes, et anthropologues Montpelliérains. Notre invité du jour est Jacques Reynes, il est médecin infectiologue et responsable du service des maladies infectieuses et tropicales au CHU de Montpellier.

Photo d’un spectromètre de la plateforme de protéomique clinique de Montpellier

En deuxième partie d’émission, le reportage « En salle des machines » vous emmène sur la plateforme protéomique clinique de Montpellier où Christophe Hirtz, son directeur et Sylvain Lehmann, directeur de l’Institut des neurosciences à Montpellier, nous font découvrir une drôle de machine : le spectromètre de masse.

Pas de chronique d’Amrin cette semaine mais « une Bouteille à la mer ». Le principe est simple, nous proposons à des chercheurs d’adopter le point de vue de leur objet d’étude pour nous adresser à nous humains un petit message. Et pour ce premier lancé c’est Valérie Guillard et Nathalie Gontard de l’Inserm qui nous parle masques en tissus et masques en plastique.