Agriculture

Politiques et scientifiques unis pour la transformation des systèmes alimentaires

Fidèle à sa triade « Nourrir, soigner, protéger », Muse s’impose comme une place forte de la recherche sur les systèmes alimentaires. Après une conférence internationale consacrée à la sécurité alimentaire mondiale en décembre 2020, une journée d’échanges sur les systèmes alimentaires a rassemblé plus de 450 acteurs de ce domaine le 4 février dernier. Leur objectif : améliorer le dialogue entre sciences et politiques pour favoriser la transformation des systèmes alimentaires. Des conclusions transmises aux

2021-03-02T11:18:28+01:002 mars 2021|, , , , , , |

« Si on ne change pas, ça recommencera »

« Totalement prévisible ». C’est ainsi que Serge Morand* caractérise la pandémie de Covid-19. Et c’est une bonne nouvelle : cela signifie que l’on sait comment limiter le risque d’épidémies futures. Explications de l’écologue et biologiste de l’évolution de l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier.

2020-12-03T15:44:35+01:007 janvier 2021|, , , , , |

La biodiversité du champ à l’assiette

À la croisée des chemins entre l’agronomie, l’écologie et la santé, Didier Bazile propose un projet personnel innovant visant à créer un pain à base de mélange de farines de quinoa. Avec un double objectif : préserver la biodiversité du quinoa et proposer aux consommateurs un aliment santé. Un projet coup de cœur du jury 2020 du Booster Innovation de Montpellier.

2020-11-17T08:55:01+01:0017 novembre 2020|, , , |

Loup y es-tu ?

Si le retour du loup confronte les éleveurs à de réelles difficultés, la présence de ce carnivore peut cependant avoir des avantages écologiques, mais aussi sociétaux. Explications avec Jean-Louis Martin, chercheur au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CEFE).

2020-10-05T08:12:49+01:0017 septembre 2020|, , |

Le pari de l’adaptation

Maintenir l’augmentation de la température sous le seuil de 2 degrés voire 1,5 degré ! C’est l’enjeu des accords de Paris ratifiés par plus de 200 états en 2015. Faute de le respecter, 90 % de l’humanité sera impactée par une forte baisse de la production agricole et de la pêche, d’après une étude internationale publiée dans Science Advance.

2020-06-09T09:51:48+01:0011 juin 2020|, , , , |
Aller en haut